Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2014 7 29 /06 /juin /2014 08:55

D'après « Encyclopédiana : recueil d'anecdotes anciennes, modernes et contemporaines », édition de 1857

 

Boileau-Despréaux (1636-1711), Racine (1639-1699), La Fontaine (1621-1695), Furetière (1619-1688), Claude-Emmanuel Lhuillier dit Chapelle (1626-1686) et quelques autres beaux-esprits de leur société avaient adopté une maison où ils se rassemblaient souvent.  On y était convenu d’infliger une peine à celui des sociétaires qui commettrait une faute soit contre la pureté de la langue, soit contre la justesse du raisonnement.

 

 

Pour cela, on avait eu soin de poser sur la table de l’assemblée un exemplaire, qu’on y laissait toujours, de La Pucelle ou la France délivrée, grand poème épique de Jean Chapelain dont les 12 premiers chants, parus en 1656, avaient suscité la consternation générale, au point que les douze derniers chants ne furent pas imprimés.

 

Le délinquant était jugé à la pluralité des voix, et la peine ordinaire qu’on lui infligeait était le lire un certain nombre de vers de ce poème. Quand la faute était considérable, il était condamné à en lire davantage ; mais il fallait que sa faute fût énorme pour qu’on lui infligeât d’en lire une page entière.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Blog pittoresque - dans Brèves
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Histoire de France. Le Blog La France pittoresque
  • Histoire de France. Le Blog La France pittoresque
  • : Histoire de France, magazine et brèves insolites. Retrouvez ici : 1° Des brèves insolites et pittoresques pour mieux connaître la petite histoire de nos ancêtres et la vie quotidienne d'autrefois. Le passé truculent ! 2° Notre revue périodique 36 pages couleur consacrée à la petite Histoire de France (vente sur abonnement et numéro) : articles de fond et anecdotes-clés liées aux thèmes traités.
  • Contact

Recherche

Facebook

La France Pittoresque...