Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 17:45

 

Dans un chapitre de son volume Voyages, Victor Hugo passe toutes les lettres de l’alphabet en revue une à une, et en fait une très pittoresque description : « La société humaine, le monde, l’homme tout entier est dans l'alphabet. La maçonnerie, l'astronomie, la philosophie, toutes les sciences ont là leur point de départ, imperceptible, mais réel ; et cela doit être. L'alphabet est une source.

 

Lettre-O.jpg« A, c'est le toit, le pignon avec sa traverse, l'arche, arx ; ou c'est l'accolade de deux amis qui s'embrassent et qui se serrent la main ;

« B, c'est le D sur le D, le dos sur le dos, la bosse ;

« C, c'est le croissant, c'est la lune ;

« D, c'est le dos ;

« E, c'est le soubassement, le pied-droit, la console et l'étrave, l'architrave, toute l'architecture à plafond dans une seule lettre ;

« F, c'est la potence, la fourche, furca ;

« G, c'est le cor ;

« H, c'est la façade de l'édifice avec ses deux tours ;

« I, c'est la machine de guerre lançant le projectile ;

« J, c'est le soc et c'est la corne d'abondance ;

« K, c'est l'angle de réflexion égal à l'angle d'incidence, une des clefs de la géométrie ;

« L, c'est la jambe et le pied ;

« M, c'est la montagne, ou c'est le camp, les tentes accouplées ;

« N, c'est la porte fermée avec sa barre diagonale ;

« O, c'est le soleil ;

« P, c'est le portefaix debout avec sa charge sur le dos ;

« Q, c'est la croupe avec la queue ;

« R, c'est le repos, le portefaix appuyé sur son bâton ;

« S, c'est le serpent ;

« T, c'est le marteau ;

« U, c'est l'urne ;

« V, c'est le vase (de là vient que l’u et le v se confondent souvent) ;

« X, ce sont les épées croisées, c'est le combat ; qui sera le vainqueur ? on l’ignore ; aussi les hermétiques ont-ils pris X pour le signe du destin, les algébristes pour le signe de l’inconnu ;

« Y, c'est un arbre ; c'est l'embranchement de deux routes, le confluent de deux rivières ; c'est aussi une tête d'âne ou de bœuf ; c'est encore un verre sur son pied, un lys sur sa tige, et encore un suppliant qui lève les bras au ciel ;

« Z, c'est l'éclair, c'est Dieu. »

Partager cet article

Published by Le Blog pittoresque - dans Brèves
commenter cet article

commentaires

soundcloud followers 19/03/2016 04:35

this is really nice to read..informative post is very good to read..thanks a lot!

buy soundcloud plays 19/03/2016 04:29

This is a smart blog. I mean it. You have so much knowledge about this issue, and so much passion. You also know how to make people rally behind it, obviously from the responses.

free followers no survey 16/03/2016 12:28

Nice to read your article! I am looking forward to sharing your adventures and experiences.

auto insurance quote without personal info 08/03/2016 15:51

Thank you very much for the sharing! COOL..

youtube subscriber train 22/01/2016 09:37

Your website is really cool and this is a great inspiring article. Thank you so much.

Présentation

  • : Histoire de France. Le Blog La France pittoresque
  • Histoire de France. Le Blog La France pittoresque
  • : Histoire de France, magazine et brèves insolites. Retrouvez ici : 1° Des brèves insolites et pittoresques pour mieux connaître la petite histoire de nos ancêtres et la vie quotidienne d'autrefois. Le passé truculent ! 2° Notre revue périodique 36 pages couleur consacrée à la petite Histoire de France (vente sur abonnement et numéro) : articles de fond et anecdotes-clés liées aux thèmes traités.
  • Contact

Recherche

Facebook

La France Pittoresque...