Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 17:00

D'après « Souvenirs et impressions de voyage », paru en 1856

 

En Loire-Atlantique, à Clisson, une tradition populaire affirme qu'un énorme rocher, qui s'élève sur les bords de la Sèvre, dans le parc de la Garenne, en face du château d'Olivier de Clisson, tourne sur lui-même au moment où sonne l'heure de la naissance de Jésus, la nuit de Noël.

 

Un habitant des environs de Clisson, M. de Montmaur, voyant que ses fils croyaient au rocher tournant, voulut leur montrer qu'il n'y avait là que légende : « Croyez aux miracles, leur disait-il, mais ne croyez pas aux contes ; ne pas courber votre raison devant le mystère de la nuit de Noël serait aussi stupide qu'orgueilleux ; ajouter foi à des récits de nourrices serait niais... » Et parlant ainsi, ils cheminaient tous trois ensemble de l'auberge de la Providence au parc de la Garenne. La nuit était calme et sereine ; l'azur du firmament était tout illuminé d'étoiles pour la grande solennité... et la lune brillait au ciel comme une reine au milieu de sa cour ; sa lumière gris-perle tombait sur le vieux château du connétable, et entre sa lueur mélancolique et la tristesse de ces grandes ruines, il y avait une saisissante harmonie.

 

Arrivés à côté de la pierre qui tourne, et cependant qu'en raison de la nuit de Noël, les pilons des moulins à papier ne battaient plus, les machines à moudre le blé étaient également arrêtées, et leurs grandes roues se reposaient, ils purent goûter, dans ce calme, ce qui sortait un peu du silence : c'était le bruissement du vent dans les arbres verts, et le cours de la Sèvre, que toutes les écluses fermées rendaient presque imperceptible ; ce vague murmure n'était pas assez pour rompre le silence, il ne faisait que l'animer, il y avait grand charme à l'écouter.

 

Ruines-Clisson.jpg

 

« Regardez bien, dit le père à ses fils, minuit va sonner tout à l'heure, et. vous verrez que la pierre ne tourne pas. » A peine avait-il dit ces mots que l'horloge de l'église sonna minuit. Les deux jeunes gens, le cœur serré, comme on l'a toujours quand on attend quelque chose de surnaturel, respirant à peine, avaient les yeux fixés sur le rocher que la tradition fait mouvoir... mais qui resta devant eux complètement immobile... Ils regardaient encore, quand un bruit partit tout à coup de sa large base... sur laquelle le baron Lemot a fait graver ce vers, que l'abbé Delille avait dédié à la grande pyramide : Sa masse indestructible a fatigué les temps.

 

Ce bruit, ce n'était pas celui de deux pierres qui crient en se froissant l'une contre l'autre ; ce bruit n'avait rien d'effrayant, rien de terrible ; ce bruit, c'était la faible et tremblotante voix d'un enfant nouveau-né, dont la petite barcelonnette était cachée par les broussailles qui croissent au pied de la pierre qui tourne. Vous pouvez juger de la surprise des deux jeunes gens et de leur père. Bien vite ils avaient cherché derrière les hautes herbes, les fougères et les pervenches qui poussent à l'abri de la roche, et avaient vu le berceau placé dans une sorte de niche que lui faisait une anfractuosité dans la pierre.

 

Malgré tous les soins, malgré la double couverture de laine et le rideau de serge qui recouvraient l'enfant, le froid avait gagné la pauvre petite créature... Et bien vite M. de Montmaur et ses fils enlevèrent le berceau du milieu des broussailles et se hâtèrent de le porter à leur auberge de la Providence... Leur première pensée fut de faire faire un bon feu et de réveiller la maîtresse de l'hôtel, pour lui recommander l'enfant trouvé de la Garenne.

 

Illustration : Château de Clisson. Ruines du donjon

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Blog pittoresque - dans Brèves
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Histoire de France. Le Blog La France pittoresque
  • Histoire de France. Le Blog La France pittoresque
  • : Histoire de France, magazine et brèves insolites. Retrouvez ici : 1° Des brèves insolites et pittoresques pour mieux connaître la petite histoire de nos ancêtres et la vie quotidienne d'autrefois. Le passé truculent ! 2° Notre revue périodique 36 pages couleur consacrée à la petite Histoire de France (vente sur abonnement et numéro) : articles de fond et anecdotes-clés liées aux thèmes traités.
  • Contact

Recherche

Facebook

La France Pittoresque...