Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 17:00

D'après « La Joie de la maison », paru en1896

 

Pour l’Exposition universelle de 1900, le géographe Élisée Reclus imagina de construire sur la colline de Chaillot un globe terrestre à l'échelle du cent-millième, c'est-à-dire que chaque kilomètre de hauteur ou de distance serait représenté par une saillie ou une longueur d'un centimètre, et qu'un millimètre, mesure parfaitement appréciable, représenterait un hectomètre réel. Selon lui, plusieurs monuments pouvaient figurer sur ce globe : la Tour Eiffel, par exemple, aurait trois millimètres de haut. Inutile de dire après cela que les montagnes, les collines et même les buttes telles que Montmartre figureraient sur cette carte sphérique incomparable.

 

Globe-Reclus.jpgCe qu'on avait fait de plus fort en ce genre jusqu'ici, c'était le globe au millionième qui fut exposé au milieu des jardins de l'Exposition de 1889. Mais la sphère monstre projetée par Elisée Reclus avait bien d'autres dimensions et comportait des perfectionnements inouïs. Le globe devait avoir 127 mètres de diamètre, sa circonférence devait être de 400 mètres, et son volume de un 1 423 000 m3. Il devait être entouré d'un réseau de planches, d'escaliers, de paliers et d'ascenseurs permettant de s'approcher simultanément de tous les points de sa surface, et naturellement abrité par une immense enveloppe, sorte d'édifice extérieur qui présenterait lui-même au dehors la forme et l'aspect de la terre.

 

Le globe devait en outre être placé sur un pied central indépendant, traversant forcément l’enveloppe, sur laquelle devaient reposer quatre pylônes en maçonnerie, utilisés non seulement pour servir de supports, mais aussi d'ateliers de fabrication. L'enveloppe devait être en verre et en fer. Le globe, ainsi bien protégé, composé d'une ossature métallique, par panneaux très solides devait être recouvert de plâtre, pour les reliefs, ainsi que de verre, et devait tourner autour de son axe vertical en 23 heures 56 minutes.

 

L'espace entre le globe et l'enveloppe devait mesurer 36 mètres, et il ne devait pas y avoir moins de 8000 mètres de galeries. Le poids total aurait atteint 27 000 tonnes. Dans l'intérieur du globe, il était prévu de construire des salles d'études et de conférences. Et quant à la partie supérieure de la sphère, on devait y faire une carte du ciel.

 

Illustration : Le globe terrestre imaginé par Élisée Reclus

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Blog pittoresque - dans Brèves
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Histoire de France. Le Blog La France pittoresque
  • Histoire de France. Le Blog La France pittoresque
  • : Histoire de France, magazine et brèves insolites. Retrouvez ici : 1° Des brèves insolites et pittoresques pour mieux connaître la petite histoire de nos ancêtres et la vie quotidienne d'autrefois. Le passé truculent ! 2° Notre revue périodique 36 pages couleur consacrée à la petite Histoire de France (vente sur abonnement et numéro) : articles de fond et anecdotes-clés liées aux thèmes traités.
  • Contact

Recherche

Facebook

La France Pittoresque...