Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 19:40

Birette.jpgD'après « La Tradition », paru en1895

 

Qu'est-ce donc que la Birette ? Une manière de revenant, bien entendu. Mais encore ? On l'a vue sous la forme d'un ours ou d'un cerf ; mais le plus souvent, elle revêt l'enveloppe d'un mousquetaire de la nuit, moustachu, couvert d'un manteau couleur de muraille et coiffé d'un feutre empanaché. Le fantôme alors s'en prend aux jeunes filles. Si, au contraire, c'est à des hommes qu'elle en veut, la Birette prend des allures d'une forte femme, long-voilée, avec des falbalas criards.

 

La Birette, comme de juste, choisit les coins sombres, les fossés profonds, les chemins déserts, les endroits écartés, elle ne s'écarte pas du programme. Là, tapie dans l'ombre, elle attend le passage des gens qu'elle veut effrayer et qui s'enfuient éperdus, croyant qu'ils ont le diable à leurs trousses : car, soudain, la Birette a surgi en jetant un cri pareil à celui de la chouette. « Voilà, disent les Petites Affiches Montargeoises, voilà où nous en sommes dans les dernières années du XIXe siècle, en plein Gâtinais, dans le canton de Montargis qui passe pour l'Attique du Loiret, une Attique où, on le voit, il reste encore pas mal de Béotiens. »

 

Surtout, n'essayez pas de persuader au fuyard qu'il est dupe d'un mauvais plaisant, d'un farceur de village : il vous soutiendra que c'est la Birette qui l'a poursuivi, qu'il en est bien sûr, ayant presque respiré son haleine puante, tandis que ses yeux dardaient sur lui deux charbons phosphorescents. — Et ses pieds ne chaussaient pas de vulgaires godillots ?... Non, ils étaient armés de griffes menaçantes. Toutefois, paraît-il, le métier de Birette n'est sans inconvénients, et il est arrivé que croyant s'attaquer à des poltrons maint escogriffe s'est trouvé en face de francs lurons, qui l'ont assailli à coups de trique, pour lesquels le fantôme n'a pas tardé à s'évanouir pour faire place à un être réel, mais dûment étrillé, penaud à faire plaisir, et guéri à tout jamais de l'envie de jouer à la Birette. Quant à l'étymologie du mot, eux-mêmes les antiquaires gâtinais déclarent y perdre leur latin.

 

Illustration : L'une des représentations de la Birette

Partager cet article

Published by Le Blog pittoresque - dans Brèves
commenter cet article

commentaires

follower app 02/11/2015 13:54

Absolutely fantastic posting! Lots of useful information and inspiration, both of which we all need!Relay appreciate your work.

ecom premier academy review 02/11/2015 13:53

I am hoping the same best effort from you in the future as well. In fact your creative writing skills has inspired me.

youtube views 02/11/2015 10:16

thanks for the tips and information..i really appreciate it..

facebook likes 02/11/2015 10:15

It proved to be Very helpful to me and I am sure to all the commentators here!

Hail Home Repair 26/05/2015 07:49

Very good and useful information. Why not write a book about this topic.For today’s economic fluctuation and lack of opportunities, it really will be a very hot topic. Thanks anyway. All the best.

Présentation

  • : Histoire de France. Le Blog La France pittoresque
  • Histoire de France. Le Blog La France pittoresque
  • : Histoire de France, magazine et brèves insolites. Retrouvez ici : 1° Des brèves insolites et pittoresques pour mieux connaître la petite histoire de nos ancêtres et la vie quotidienne d'autrefois. Le passé truculent ! 2° Notre revue périodique 36 pages couleur consacrée à la petite Histoire de France (vente sur abonnement et numéro) : articles de fond et anecdotes-clés liées aux thèmes traités.
  • Contact

Recherche

Facebook

La France Pittoresque...