Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2011 6 24 /12 /décembre /2011 17:00

D'après « La nuit de Noël dans tous les pays », paru en 1912

 

Dans un grand nombre de provinces, les animaux eux-mêmes faisaient jadis réveillon. En Berry, les animaux de la ferme, à l'issue de la Messe de minuit, reçoivent une provende extraordinaire du meilleur fourrage. Il en est ainsi en Lorraine et dans le pays bisontin.

 

Creche.jpgDans un village voisin de Besançon, à Mamirolle, au début du XXe siècle, un cultivateur qui n'avait aucune religion se levait avec grande diligence, pour conduire son bétail à l'abreuvoir public, tout au sortir de la Messe de minuit. Il fallait, disait-il, que ses animaux eussent la première eau de Noël. Cette habitude superstitieuse a quelque chose de bien poétique et n'est que l'application abusive d'une idée admirable du Mystère de Noël.

 

Voici un siècle encore, dans certaines paroisses perdues des montagnes de l'Auvergne, à l'occasion de Noël, tous les animaux participent aux réjouissances communes ; il n'est pas une tourterelle ni un pigeon qui ne fasse réveillon. Le même usage existe en Bretagne. Au retour de la Messe de minuit, on donne à tous les animaux une botte du meilleur foin qui se trouve à l'étable. Les paysans bretons (de Bignan, au diocèse de Vannes) pensent qu'il est convenable que les animaux eux-mêmes participent â la joie universelle, la nuit de Noël, en mémoire de la place que Dieu leur assigna, d'après la tradition, dans l'étable de Bethléem, au moment de la Nativité.

 

En Touraine, dans plusieurs villages, la Messe de minuit terminée, chacun regagne sa demeure. Mais avant l'aller prendre sa part au gai repas du réveillon, le maître de la maison passe d'abord à l'étable. En souvenir des deux animaux qui, de leur tiède haleine, ont échauffé les membres tremblants du Sauveur-Enfant, il donne à chacun de ses animaux domestiques une double ration. C'est leur réveillon à eux.

 

Le poète qui a si bien chanté le réveillon des oiseaux devait aussi chanter le réveillon des animaux ; il l'a fait sous ce titre gracieux :

 

La gerbe de Noël

 

Dans les nombreux pays où la sainte croyance

Vit encor dans le cœur du campagnard heureux,

A l'heure où de Jésus on chante la naissance,

On observe un usage aussi bon que pieux.

 

La venue ici-bas de cet Enfant aimable

Mit en liesse la terre, aux chants du Paradis ;

De même le croyant s'en va dans son étable

Réjouir son bétail, ses agneaux, ses brebis.

 

Il donne à l'âne, au boeuf, une exquise provende,

Aux chèvres, aux moutons, ou du sucre ou du sel :

Car tout être vivant doit, suivant la légende,

Faire son réveillon dans la nuit de Noël.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Blog pittoresque - dans Brèves
commenter cet article

commentaires

clovis simard 23/01/2012 17:40

Mon Blog(fermaton.over-blog.com),No-11. -THÉORÈME DE LA JOIE. - L'EXCLAMATION !!

Présentation

  • : Histoire de France. Le Blog La France pittoresque
  • Histoire de France. Le Blog La France pittoresque
  • : Histoire de France, magazine et brèves insolites. Retrouvez ici : 1° Des brèves insolites et pittoresques pour mieux connaître la petite histoire de nos ancêtres et la vie quotidienne d'autrefois. Le passé truculent ! 2° Notre revue périodique 36 pages couleur consacrée à la petite Histoire de France (vente sur abonnement et numéro) : articles de fond et anecdotes-clés liées aux thèmes traités.
  • Contact

Recherche

Facebook

La France Pittoresque...