Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 18:37

General-Sarloveze.jpgD'après « La Joie de la maison », paru en 1898

 

De tous les duels qui eurent lieu sous le premier Empire, le plus extraordinaire, à coup sûr, fut celui des généraux Fournier-Sarlovèze et Dupont. Le premier a été un des officiers de cavalerie légère les plus remarquables de l'époque, le premier, sans contredit, après Murat et Lasalle ; le nom de l'autre est comme rivé à l'un des drames les plus poignants de l'histoire militaire : la capitulation de Baylen.

 

Or donc Fournier et Dupont eurent un duel, et ce duel dura... dix-neuf ans ! Etant tous deux capitaines, ils se prennent de querelle à Strasbourg et se battent ; prenant goût à la chose, ils s'alignent une deuxième fois, puis une troisième. Comme il n'y avait pas de raison pour que les rencontres ne se renouvelassent point tous les jours, d'un commun accord il fut résolu « que chaque fois seulement que .MM. Dupont et Fournier se trouveront à trente lieues de distance l'un de l'autre, ils franchiront chacun là moitié du chemin pour se donner un coup d'épée ».

 

Et il fut fait comme il avait été décidé, jusqu'au jour où, fatigués, — on le serait à moins, après dix-neuf ans de cet aimable métier, — les deux farouches adversaires finirent par se serrer la main. Les Mémoires du temps sont pleins, à ce sujet, d'histoires presque invraisemblables et dont on accepterait difficilement aujourd'hui l'authenticité, si l'absolue sincérité de ceux qui nous les racontent et la confirmation qu'on en peut trouver d'autre part n'étaient faites pour écarter tout doute possible.

 

Napoléon, pourtant, n'était pas tendre aux duellistes, témoin ce fait : la veille d'Austerlitz, deux capitaines de la garde se battent ; l'un est tué ; l'autre reçoit de l'empereur l'ordre de s'abstenir de prendre part à la bataille ; de douleur et de honte, le malheureux se fait sauter la cervelle.

 

Illustration : Le général Fournier-Sarlovèze

Partager cet article

Repost0

commentaires

Williams 21/05/2018 10:17

General Count Fournier-Sarlovèze is buried in his hometown under a pyramid. A medallion which had been stolen was rested in 2014. He rests near Henri Sanfourche (1775-1841), who were undoubtedly friends. Sanfourche was among others aide-de-camp of General Hugues Charlot known at the headquarters of Toulon, in the recovery from the height of the Arena, which the enemy momentarily seized. In this fight, he kidnaps the British General Charles O'Hara officer of the British Army who participated in the American Revolutionary War he is represented in the The Patriot (2000 film) with Tom Wilkinson, Mel Gibson, Jason Isaacs, Peter Woodward or Tchéky Karyo

exhibition stand design 05/11/2015 06:20

This is really a nice and informative, containing all information and also has a great impact on the new technology. Thanks for sharing it

Commission Gorilla review 04/11/2015 10:20

It was wondering if I could use this write-up on my other website, I will link it back to your website though.Great Thanks.

Build My List 2.0 03/11/2015 06:27

This is just the information I am finding everywhere. Thanks for your blog, I just subscribe your blog. This is a nice blog..

www.autosignment.com 26/05/2015 08:18

This is the first time I visited this blog. Really this is awesome work with the blog.

Présentation

  • : Histoire de France. Le Blog La France pittoresque
  • : Histoire de France, magazine et brèves insolites. Retrouvez ici : 1° Des brèves insolites et pittoresques pour mieux connaître la petite histoire de nos ancêtres et la vie quotidienne d'autrefois. Le passé truculent ! 2° Notre revue périodique 36 pages couleur consacrée à la petite Histoire de France (vente sur abonnement et numéro) : articles de fond et anecdotes-clés liées aux thèmes traités.
  • Contact

Recherche

Facebook

La France Pittoresque...