Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 00:14

Couverture23Extrait de l'article :

 

Par un atour des maîtres muitiers et tonneliers de Metz confirmé en 1320, ces derniers s’obligèrent à perpétuité envers la ville à porter secours aux incendies avec leurs muids ; en reconnaissance, celle-ci depuis ce temps régala tous les ans, le 25 août, l’office de ce corps de métier pendant trois jours consécutifs. Les neuf personnes composant l’office...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 00:13

Couverture23Extrait de l'article :

 

Liée à celle des charpentiers, la corporation des tonneliers acquiert son indépendance en 1376, le métier étant parfois raillé voire méprisé dans certaines provinces, mais jouissant d’une excellente réputation ailleurs.

 

Bien que le mot cuparii existât déjà pour désigner les tonneliers, Jean de Garlande les appelle carpentarii, et nous apprend qu’ils fabriquaient des tonneaux cerclés en fer, des barils, des cuves, des vis à pressoir. Ils appartenaient à l’origine à la corporation des charpentiers et obéissaient aux mêmes statuts. Ils étaient donc placés sous l’autorité du premier charpentier du roi...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 00:12

Couverture23Extrait de l'article :

 

On connaît les merveilles racontées par les écrivains de l’Antiquité au sujet de la harpe d’Éole, qui, exposée, dit-on, à un courant d’air, résonnait d’elle-même, et faisait entendre un délicieux mélange de tous les sons de la gamme diatonique, ascendants et descendants. En 1785, l’abbé Gattani eut l’idée de faire usage de cette harpe...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 00:11

Couverture23Extrait de l'article :

 

Mme de Genlis n’était pas seulement une excellente exécutante ; elle avait une vocation irrésistible de professeur. Quoi qu’elle apprît, elle avait hâte de l’enseigner. Aux fêtes qu’elle donna à son château pour le couronnement de la rosière de Salency, elle institua un concours de harpes et distribua des cadeaux aux jeunes filles qui jouaient le mieux...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 00:10

Couverture23Extrait de l'article :

 

Instrument sacré connu dès l’Antiquité mais dont le nom apparaît au VIe siècle, la harpe est tenue en haute estime tant chez les princes que les particuliers et troubadours. Portative et prétendument indispensable à tout gentilhomme, elle jouit ensuite d’innovations techniques et de l’engouement des grands, lui assurant des siècles de gloire.

 

Dans sa Parémiologie musicale, Kastner affirme que « de tous les instruments à cordes que l’on a possédés et que l’on possède encore, il n’y en a pas dont la forme soit plus connue que la harpe et dont l’origine le soit moins ». Nous la trouvons d’abord en Phrygie entre les mains des prêtres, des guerriers et du peuple ; puis en Égypte, dans le sanctuaire des temples. Le nom de David est intimement lié...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 00:08

Couverture23Extrait de l'article :

 

Instrument sacré connu dès l’Antiquité mais dont le nom apparaît au VIe siècle, la harpe est tenue en haute estime tant chez les princes que les particuliers et troubadours. Portative et prétendument indispensable à tout gentilhomme, elle jouit ensuite d’innovations techniques et de l’engouement des grands, lui assurant des siècles de gloire.

 

Dans sa Parémiologie musicale, Kastner affirme que « de tous les instruments à cordes que l’on a possédés et que l’on possède encore, il n’y en a pas dont la forme soit plus connue que la harpe et dont l’origine le soit moins ». Nous la trouvons d’abord en Phrygie entre les mains des prêtres, des guerriers et du peuple ; puis en Égypte, dans le sanctuaire des temples. Le nom de David est intimement lié...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 00:06

Couverture23Extrait de l'article :

 

La civilisation antique avait produit des troupes de musiciens faiseurs de tours, chanteurs ou autres artistes dont le rôle était d’amuser dans les intérieurs. A Rome, les pantomimes et la musique étaient le complément nécessaire de tout festin de cérémonie. Le christianisme ne put détruire ces pratiques, et, malgré l’Église, qui les prohibait, la barbarie d’abord, et ensuite la chevalerie, s’y adonnèrent...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 00:06

Couverture23Extrait de l'article :

 

Dans ses Antiquités de Vésone, W. de Taillefer suit, à partir de Périgueux, le tracé de la route de Saintes, près de laquelle, dans la commune de Marsac, avait été découvert en 1754 la célèbre colonne militaire de l’empereur Florien, et constate que « partout elle est connue des habitants du pays sous le nom de Comi bouinat...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 00:05

Couverture23Extrait de l'article :

 

La cérémonie du Cheval Mallet n’était-elle point ancestrale ? Ne tient-elle pas au culte des druides, ainsi que le font présumer le chêne, le cheval et les baguettes fleuries ? Ces deux hommes, armés de longues épées et ferraillant pendant la marche et les danses, ne rappellent-ils pas les sacrifices mettant en scène les prisonniers de guerre...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 00:04

Couverture23Extrait de l'article :

 

Se déroulant à Saint-Lumine lors de la Pentecôte et nécessitant de longs préparatifs, la fête du Cheval Mallet serait liée à un ancien droit seigneurial : mettant en scène, une semaine durant, un cheval de bois et neuf acteurs, agrémentée de danses, elle fut interdite en 1791, au prix de grands remous.

 

Le Cheval Mallet était un jeu annuel ou « mistère » que les paroissiens devaient « de tout temps immémorial servir en l’éral de l’esglise dudict Sainct-Lumine » en reconnaissance de la concession à eux faite, d’abord par le duc de Bretagne et depuis par le roi de France, son successeur, « d’une tenue de marais et marécages...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Histoire de France. Le Blog La France pittoresque
  • : Histoire de France, magazine et brèves insolites. Retrouvez ici : 1° Des brèves insolites et pittoresques pour mieux connaître la petite histoire de nos ancêtres et la vie quotidienne d'autrefois. Le passé truculent ! 2° Notre revue périodique 36 pages couleur consacrée à la petite Histoire de France (vente sur abonnement et numéro) : articles de fond et anecdotes-clés liées aux thèmes traités.
  • Contact

Recherche

Facebook

La France Pittoresque...