Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 00:02

Couverture23Extrait de l'article :

 

Bâtie au cœur du Larzac par les Templiers vers le milieu du XIIe siècle, la Couvertoirade peut s’enorgueillir de posséder château et remparts qui en firent une inexpugnable citadelle n’ayant de prise qu’au temps qui passe.

 

Située à 9 km du Caylar et à 12 km de Nant, la Couvertoirade, corbeille de verdure que fécondent les eaux de la Durzon et de la Dourbie, est comme accroupie, à l’affût, dissimulée dans le moutonnement ou plutôt les replis de courtes montagnes. C’est une sentinelle de pierre ; une espèce d’abbaye fortifiée. Ce fut le 11 décembre 1158 que Béranger, roi d’Aragon et comte de Barcelone, fit don, à l’ordre du Temple, d’une étendue de terrain considérable...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 00:01

Couverture23Extrait de l'article :

 

On avança souvent que l’ambassade persane fut organisée par les ministres de Louis XIV, Pontchartrain principalement, pour flatter sa vanité si rudement châtiée dans sa vieillesse. La Palatine s’étonnait « qu’on ne voulût pas convenir que l’ambassadeur de Perse eût été un fourbe » ; Saint-Simon opine que « Pontchartrain, dont cette ambassade regardait le département...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 23:58

Couverture23Extrait de l'article :

 

En 1715, l’extravagance de l’ambassadeur envoyé par le Shah de Perse auprès de Louis XIV pour faire appliquer un traité signé en 1708, bouscule le protocole établi et fait craindre le pire pour les négociations...

 

L’origine des négociations avec la Perse remontait au traité de commerce de 1708, qui avait remis à flot notre prestige compromis dans l’empire persan, mais n’avait été ratifié que trois ans plus tard et jamais exécuté, tant il paraissait onéreux pour la France. Pour en tirer le bénéfice espéré, et surtout pour obtenir le concours de la France contre Mascate, Hussein s’était décidé à envoyer un ambassadeur...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 00:28

Couverture23Extrait de l'article :

 

Un soir d’automne, un paysan franc-comtois nommé Jean-Claude, dont l’enfance avait été bercée au récit des légendes de la vouivre, après avoir longé les prés humides d’Epenouse, arriva à la source de la Moraie, sur les lieux jadis hantés par la bête qui avait rôdé sous ces saules, s’était mirée à ce ruisseau auquel elle revenait sans doute encore de temps à autre, par les nuits sombres...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 00:27

Couverture23Extrait de l'article :

 

La légende prétend que la vouivre, appelée dragon-volant par les paysans de l’Ain et du Dauphiné, eut l’audace de venir, en plein XIXe siècle, dans les environs de Lyon. En 1851, par une belle soirée d’automne, un jeune citadin descendu de l’omnibus, se disposait à prendre le chemin de Vourles lorsque, apercevant un cultivateur prenant la même direction...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 00:26

Couverture23Extrait de l'article :

 

Animal fabuleux s’abritant notamment dans les grottes de Franche-Comté et de Bourgogne, la vouivre serait un serpent ailé au corps de feu, mourant de tristesse et de désespoir pour peu qu’un homme avide de richesses lui dérobe son œil, admirable escarboucle lui permettant de se guider dans ses voyages nocturnes et dont elle ne se sépare que le temps d’une baignade...

 

Voltigeant avec bruit de mont en mont, la vouivre possèderait une haleine de flammes et d’étincelles, la tradition affirmant qu’avant de se plonger dans les sources solitaires et les ruisseaux voilés dont elle aime à fendre l’onde limpide, elle dépose sur le rivage la splendide escarboucle qui lui sert d’œil et que certains décrivent également comme un globe lumineux...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 00:25

Couverture23Extrait de l'article :

 

Si les anciens usèrent pour écrire de tablettes de cire gravées au stylet, ils n’en connurent pas moins la plume et l’encre liquide, qui très tôt se répandirent en Europe. Noire, l’encre provenait d’une décoction d’os ou de résine ; rouge et donnant naissance aux rubriques, d’un coquillage.

 

Les prêtres égyptiens se servaient, pour écrire, de plumes d’oiseau, un passage de saint Clément d’Alexandrie attestant que le scribe sacré paraissait à l’une des processions solennelles, « portant des plumes sur la tête et tenant à la main les instruments de l’écriture ». Venu d’Egypte, l’usage de plumes à écrire s’introduisit en Europe dans les premiers jours de l’ère chrétienne. Un vers de Juvénal (XIe satire) semble...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 00:25

Couverture23Extrait de l'article :

 

Parmi les anciens manuscrits qui nous restent, il en est beaucoup dont les titres, les initiales, les vignettes, les encadrements sont ornés d’argent et d’or ; quelques-uns sont entièrement écrits en lettres d’or ou en lettres d’argent. L’usage de ces encres précieuses est fort ancien ; l’exemplaire des livres saints, envoyé par le grand-prêtre Éléazar au roi Ptolémée, était écrit avec de l’encre d’or sur des peaux très minces. Ce luxe ne fut pas inconnu aux Latins...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 00:24

Couverture23Extrait de l'article :

 

Dans son Dictionnaire Rouchi-Français, Hécart avance la signification suivante de l’expression muche-pot : « Le mot mucher en langage rouchi, et aussi, paraît-il, en patois picard, veut dire cacher. C’est ainsi que les enfants aiment beaucoup jouer à mucher. Muche-pot ou Muche-tè-pot veut donc dire : Cache ton pot. Or, ce nom s’applique dans nos pays aux débits de boissons clandestins, où la bière est vendue en fraude au détriment...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 00:23

Couverture23Extrait de l'article :

 

Le bouillon blanc, que ses feuilles molles et si douces au toucher font appeler couramment molène, figure en toute première ligne parmi les plantes médicinales de la pharmacopée populaire. La vertu de ses fleurs et de ses feuilles est, d’ailleurs, plus ou moins officiellement proclamée un peu partout, et cela depuis fort longtemps. Au XVIIIe siècle, le Dictionnaire de Trévoux signalait le bouillon blanc comme très recommandé...n

 

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Histoire de France. Le Blog La France pittoresque
  • : Histoire de France, magazine et brèves insolites. Retrouvez ici : 1° Des brèves insolites et pittoresques pour mieux connaître la petite histoire de nos ancêtres et la vie quotidienne d'autrefois. Le passé truculent ! 2° Notre revue périodique 36 pages couleur consacrée à la petite Histoire de France (vente sur abonnement et numéro) : articles de fond et anecdotes-clés liées aux thèmes traités.
  • Contact

Recherche

Facebook

La France Pittoresque...