Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 16:13

Couverture31Extrait de l'article :

 

Guy de Chauliac était maître en médecine de l’Université de Montpellier, le plus haut grade dans cet art, et que l’on n’obtenait qu’après de longues études, avoir passé par le baccalauréat et la licence, avoir pratiqué en dehors de Montpellier et avoir fait des lectures aux étudiants. Les titres de physicus et de medicus n’étaient quant à eux pas universitaires, mais employés par les chancelleries et le public...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article

Repost0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 16:13

Couverture31Extrait de l'article :

 

Fondée sur ordre d’Auguste par une colonie de soldats venus d’Égypte, la ville de Nîmes frappe bientôt une médaille consacrant l’empereur victorieux et représentant un symbolique crocodile enchaîné à un palmier.

 

La vue de quatre énormes crocodiles conservés suivant le mode égyptien et suspendus au-dessus d’un grand escalier en marbre de l’Hôtel de ville de Nîmes, près de la salle des mariages, suscite l’étonnement, avant de comprendre que cet animal, dieu de la vieille Égypte, joue un rôle important...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article

Repost0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 16:12

Couverture31Extrait de l'article :

 

Ne rapportant pas seulement la peste à l’influence alors très en vogue des astres et qu’il vaut mieux invoquer comme cause surnaturelle pour satisfaire l’ignorance du peuple - il cherche à expliquer cette épidémie par les conjonctions de Saturne, Jupiter et Mars -, Guy de Chauliac lui reconnaît des causes particulières. Il arrive dans ce...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article

Repost0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 16:11

Couverture31Extrait de l'article :

 

Le terme bigre est issu du terme latin apiger, c’est-à-dire qui gouverne les mouches à miel : qui gerit, qui regit apes ; d’apicurus, qui curat apes, qui a soin des abeilles. De l’un et de l’autre de ces deux mots latins on a retranché l’a ; reste donc piger, dont on a changé le p en b, ou picurus, dont on fait picrus, en changeant le p en b dans le second comme dans le premier. Souvent employé dans les chartes latines et françaises...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article

Repost0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 16:11

Couverture31Extrait de l'article :

 

Doué d’une heureuse perspicacité, d’un esprit droit et d’une raison sévère, le garçon de ferme Guy de Chauliac devient docteur en médecine, prêtre, chambellan, chapelain et médecin du pape, se distingue lors de la peste de 1348 à Avignon, et s’élève au-dessus des préjugés de son temps pour réhabiliter la pratique d’opérations chirurgicales tombées en désuétude.

 

C’est en 1163, sous le règne de Louis VII, que la chirurgie fut séparée de la médecine. Le concile de Tours défendit aux ecclésiastiques toute opération sanglante, sous prétexte que l’église abhorre le sang. On sait que ce furent les chanoines de Paris qui, peu avant 1180, déchiffrèrent les écrits des Grecs et qu’ils prirent le nom de physiciens ou observateurs de la nature...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article

Repost0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 16:10

Couverture31Extrait de l'article :

 

La Curne-de-Sainte-Palaye écrit au sujet d’un chevalier manquant à ses devoirs qu’il « était d’abord conduit sur un échafaud, où l’on brisait et foulait aux pieds, en sa présence, toutes ses armes et les différentes pièces de l’armure dont il avait avili la noblesse ; il voyait aussi son écu, dont le blason était effacé, suspendu à la queue d’une cavale, renversé la pointe en haut...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article

Repost0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 16:09

Couverture31Extrait de l'article :

 

En 1761, Marie-Claire d’Esparbès de Lussan, issue d’une noble famille ayant fourni à l’Etat et aux rois de fidèles et généreux serviteurs, affirme que des conjurés en veulent à la vie de Sa Majesté, avant de se rétracter.

 

Née en 1729 au château de Feuga, paroisse de Saint-Mézard, diocèse de Lectoure, Marie d’Esparbès de Lussan était la fille de Léon-Auguste d’Esparbès de Lussan, marquis de Feuga et de Saint-Mézard, cornette des carabiniers royaux en 1696, et de Marie d’Aux de Lescout. La maison d’Esparbès de Lussan suivit constamment la carrière des armes...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article

Repost0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 16:09

Couverture31Extrait de l'article :

 

L’autorité ecclésiastique, non contente de sévir contre les clercs qui violaient les lois de la chasteté, punissait également leurs complices. Le 45e canon du concile de Tolède, en 633, ordonnait ainsi de vendre les femmes qui auraient péché avec des clercs.

 

Le concile d’Augsbourg, en 952, en défendant aux clercs d’avoir chez eux des femmes sous-introduites - c’était le nom que dès les premiers siècles du christianisme...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article

Repost0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 16:08

Couverture31Extrait de l'article :

 

Les magasins de blé avaient causé la révolte ; l’un des effets de cette révolte fut de les supprimer. L’Etat avait essayé de résister. Le 23 mai 1771, un arrêt du Conseil attribuait à l’intendant la connaissance des affaires touchant les magasins, et défendit à tous autres de s’y immiscer.

 

C’était enlever à la ville de Nancy, qui protesta, ce qui lui restait encore de pouvoir, et des réunions s’ensuivirent l’été 1771, auxquelles assistèrent...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article

Repost0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 16:07

Couverture31Extrait de l'article :

 

C'est en 1750 et afin de pallier les fréquentes disettes affamant la population que Stanislas, duc de Lorraine depuis 1737, crée des magasins de blé destinés, lors de médiocres récoltes, à prévenir la hausse du prix du pain, mais dont la gestion bientôt dévoyée suscite l’ire populaire.

 

Gérés dans un premier temps par les municipalités, les magasins de blé, qui avaient prouvé leur efficacité à l’occasion de la petite disette de 1753 en contribuant à diminuer le prix du pain en Lorraine, furent bientôt dirigés par l’Etat. Mais un mécontentement se fit jour lorsque la ville de Nancy voulant, en juillet 1757, jeter des blés sur le marché pour provoquer une baisse des prix, la précieuse denrée...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Histoire de France. Le Blog La France pittoresque
  • : Histoire de France, magazine et brèves insolites. Retrouvez ici : 1° Des brèves insolites et pittoresques pour mieux connaître la petite histoire de nos ancêtres et la vie quotidienne d'autrefois. Le passé truculent ! 2° Notre revue périodique 36 pages couleur consacrée à la petite Histoire de France (vente sur abonnement et numéro) : articles de fond et anecdotes-clés liées aux thèmes traités.
  • Contact

Recherche

Facebook

La France Pittoresque...