Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 23:01

Couverture31Extrait de l'article :

 

Après que les juges aient apposé leurs signatures et paraphes au bas de la transcription de l’interrogatoire de Marion, la prisonnière est emmenée. Elle est nu-pieds, en chemise, marche péniblement parce que ses pieds et jambes, brûlés, la font beaucoup souffrir. Par pudeur on noue au-dessus de ses genoux une grosse corde, et cette corde qui l’enserre contribue à lui rendre la marche...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article

Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 23:01

Couverture31Extrait de l'article :

 

Nés du besoin des habitants d’une ville de savoir à qui facilement s’adresser pour les diverses nécessités de la vie, les premiers annuaires se heurtent pourtant à l’indifférence du public puis aux plaintes de marchands.

 

Un passage des Essais de Montaigne nous montre de quelle incommodité était, au XVIe siècle, l’absence de tout recueil ou bureau de renseignement. Dans un chapitre de son premier livre, intitulé : D’un défaut de notre police, il écrit : « Feu mon père (...) m’a dit autrefois qu’il avoit désiré...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article

Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 23:00

Couverture31Extrait de l'article :

 

Le fait que durant plusieurs années, les attaques de Marion du Faouët et de sa bande aient pu se perpétuer impunément, au grand jour, qu’ils aient été connus de tous et que la maréchaussée n’ait pas paru s’en préoccuper, est assez singulier. Et qu’on ne dise pas que les victimes ne se plaignaient pas ! Qu’était-il besoin de plainte, puisque les faits étaient de notoriété publique ?...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article

Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 22:59

Couverture31Extrait de l'article :

 

Menant de bonne heure une existence errante, courant foires et pardons en compagnie d’une bande de vagabonds et de voleurs dont elle devient le chef, Marie Tromel met la région du Faouët en coupe réglée, rançonnant paysans ou colporteurs, forçant les sacristies et, bien que sous le coup d’un bannissement, toujours échappe à la justice avant d’être pendue en 1755.

 

Née à Porz-en-Haie, hameau distant d’un kilomètre à peine du Faouët, le 6 mai 1717 de petits fermiers bas-bretons, Marie-Louise Tromel quitta ce village avant ses 10 ans avec les siens, et si certaines années de sa jeunesse restent dans l’ombre, nous la retrouvons vers 1736 accouchant d’une fille qu’elle aurait eu avec un certain Henry Pezron...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article

Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 22:58

Couverture31Extrait de l'article :

 

Lorsque Bernardin de Saint-Pierre demanda qu’on lui livrât vivants les animaux de la ménagerie de Versailles, il promit d’en avoir grand soin. « Leur logement et leur nourriture seront de peu de dépense », espérant ne pas être « obligé de solliciter, sous le régime de la liberté, de faibles secours pour porter à sa perfection un établissement entrepris...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article

Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 22:57

Couverture31Extrait de l'article :

 

En novembre 1680, apparut une énorme comète qui, « s’étant élancée, dit Lemonnier, avec la plus grande rapidité du fond des cieux, parut tomber perpendiculairement sur le soleil, d’où on la vit presque aussitôt remonter avec une vitesse pareille à celle qu’on lui avait reconnue en tombant. On l’aperçut pendant...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article

Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 22:57

Couverture31Extrait de l'article :

 

La première ménagerie française d’intérêt scientifique, accueillant les animaux vivants et curieux que s’empressent d’y envoyer les souverains étrangers des contrées les plus diverses et les plus éloignées, est établie sous Louis XIV à Versailles, et donnera naissance en 1794 au Muséum.

 

Les premières grandes ménageries de l’Europe occidentale, dont le but n’était pas encore l’intérêt scientifique, apparaissent au XIIe siècle en Angleterre - Guillaume le Conquérant en fonde une à Woodstock -, puis en Italie, à la cour de Frédéric II, prince d’esprit curieux qui créa à Palerme...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article

Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 22:56

Couverture31Extrait de l'article :

 

Un curieux passage du chroniqueur anonyme dit l’Astronome se rapporte à l’apparition en 837 de celle qui sera plus tard nommée la comète de Halley : « Au milieu de ces saints jours [la solennité de Pâques], un phénomène toujours funeste et d’un triste présage, je veux dire une comète, parut au ciel. Dès que l’empereur [Louis le Débonnaire, héritier de l’empire de Charlemagne], très attentif...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article

Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 22:55

Couverture31Extrait de l'article :

 

Objet d’effroi pour les grands comme pour les peuples, les comètes, percées à jour vers 1680, passaient jadis, et bien que peu d’années ne fussent marquées par quelque calamité, pour annoncer la mort des rois, le bouleversement des empires, la guerre ou encore les épidémies, leur forme, leur couleur et le lieu où elles disparaissaient étant lourds de sens.

 

Selon Homère, les comètes n’apportent que troubles et désastres aux humains, Silius Italicus nous déclarant que jamais ce phénomène n’apparut impunément sur notre horizon. Les Romains demeurèrent convaincus que la comète qui précéda la mort de César avait été la prédiction de cette mort, et regardèrent celle qui apparut...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article

Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 22:54

Couverture31Extrait de l'article :

 

Si quelque 1300 détenus sont tués lors des massacres de septembre 1792, les prisons parisiennes en abritent encore plusieurs centaines lorsque Grandpré effectue quelques mois plus tard une visite à la Conciergerie qui, si elle doit d’après la nouvelle organisation ne plus être considérée que comme maison de justice, sert en réalité...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Histoire de France. Le Blog La France pittoresque
  • : Histoire de France, magazine et brèves insolites. Retrouvez ici : 1° Des brèves insolites et pittoresques pour mieux connaître la petite histoire de nos ancêtres et la vie quotidienne d'autrefois. Le passé truculent ! 2° Notre revue périodique 36 pages couleur consacrée à la petite Histoire de France (vente sur abonnement et numéro) : articles de fond et anecdotes-clés liées aux thèmes traités.
  • Contact

Recherche

Facebook

La France Pittoresque...