Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 00:06

Couverture34Extrait de l'article :

 

Le 13 février 1537, le parlement de Grenoble rendait un arrêt au profit d’une dame qui avait fait un enfant en l’absence de son mari, et sans avoir eu connaissance d’aucun homme : « Entre Adrien de Montléon, seigneur de la Forge, et Charles de Montléon, écuyer, seigneur de Bourglemont, gentilhomme ordinaire de la chambre du roi...

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 00:06

Couverture34Extrait de l'article :

 

Sur le territoire de Voisines, en Haute-Marne, à quelque distance de l’ancienne cité des Lingons, s’étend le vallon de Bersey, jadis habité par de notables personnages dont les habitations furent détruites par les barbares. D’immenses débris jonchaient encore le sol au XIIIe siècle ; mais personne n’osait fouiller...

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 00:05

Couverture34Extrait de l'article :

 

Peine en usage parmi les « grands », elle était infligée à celui qui, se voyant près de succomber lors d’un affrontement, faisait sa soumission en se présentant sellé, tête découverte et pieds nus, à son adversaire.

 

Seule manière de désarmer son adversaire irrité, la selle chevalière était une simple selle de cheval que le suppliant se faisait attacher sur le cou ou sur le dos ; puis ainsi sellé, il allait en chemise et en caleçon, la tête découverte, les pieds nus, sans souliers, une poignée de verges à la main, se présenter devant celui qu’il avait offensé...

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 00:04

Couverture34Extrait de l'article :

 

La Salamandre, ou plutôt la fille Marie Sonet, était une convulsionnaire incombustible, et c’est ce qui lui valut son surnom. Un certificat rédigé en présence, notamment, d’un docteur en théologie de la Sorbonne et de Carré de Montgeron, conseiller au parlement qui défendait la cause convulsionnaire, atteste ce phénomène singulier...

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 00:03

Couverture34Extrait de l'article :

 

Frappées à grands coups de poings, sur le dos, sur la poitrine, sur les épaules, les malheureuses convulsionnaires invitaient leurs bourreaux à les traiter plus cruellement encore. Les secouristes montaient alors sur leur corps étendu, foulaient aux pieds leurs cuisses, leur ventre, leur sein, et trépignaient sur elles jusqu’à lassitude. Un traitement plus rude...

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 00:02

Couverture34Extrait de l'article :

 

Avec la mort en 1727 du diacre Pâris, surviennent des guérisons supposées miraculeuses dont certains Jansénistes se prévalent pour poursuivre leur lutte contre la bulle papale Unigenitus, mais que d’autres fustigent, dénonçant notamment les scènes indécentes de convulsions qui se déroulent au cimetière de Saint-Médard et éveillent l’attention du gouvernement.

 

Edictée en septembre 1713 par le pape Clément XI pour dénoncer le jansénisme, la bulle Unigenitus se heurta en France et malgré les tentatives de Louis XIV pour l’imposer, à l’opposition du parlement de Paris, ainsi qu’aux réticences de certains évêques. Se traduisant par le refus des sacrements à l’égard de quiconque...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 00:01

Couverture34Extrait de l'article :

 

Afin de mettre fin à un procès pendant devant le parlement de Paris en 1571 et opposant les cordonniers aux savetiers au sujet de l’interprétation du troisième article de leurs statuts, les parties convinrent des termes d’une transaction prévoyant qu’il serait loisible aux cordonniers d’employer toute espèce de cuir, pourvu seulement qu’il fût de bon couroy...

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 00:00

Couverture34Extrait de l'article :

 

Bien qu’ayant besoin les uns des autres, cordonniers et corroyeurs se livraient une guerre impitoyable. Tandis que les cordonniers donnaient des façons aux peaux, les corroyeurs confectionnaient des souliers : malheureusement pour les premiers, cette prétention des apprêteurs...

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 23:59

Couverture34Extrait de l'article :

 

Occupant une place prépondérante au XIIIe siècle, la fabrication et le commerce de la chaussure font appel aux savetiers, sueurs et surtout cordonniers, dont les maîtres et leur famille bénéficient de privilèges parfois jugés excessifs, et dont les jurés organisent des visites « intrusives » au sein des boutiques liées aux activités impliquant l’utilisation de cuir.

 

Devant leur nom à l’espèce de cuir qu’ils employaient le plus, le cordouan, peau de chèvre apprêtée suivant des procédés spéciaux, les cordouanniers révisèrent vers 1268 d’anciens statuts et les soumirent à l’homologation du prévôt Etienne Boileau. Le roi ayant cédé les revenus du métier à son chambellan et à son chambrier, c’était à ceux-ci que les ouvriers achetaient le droit de s’établir...

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 23:58

Couverture34Extrait de l'article :

 

La formule classique du sucre de pommes nous est livrée par J.-J. Machet en 1803, dans Le Confiseur moderne ou l’Art du confiseur : « Vous coupez 50 belles pommes de reinettes par morceaux, après les avoir pelées ; vous en séparez le cœur et les mettez au feu, avec suffisante quantité d’eau...

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Histoire de France. Le Blog La France pittoresque
  • : Histoire de France, magazine et brèves insolites. Retrouvez ici : 1° Des brèves insolites et pittoresques pour mieux connaître la petite histoire de nos ancêtres et la vie quotidienne d'autrefois. Le passé truculent ! 2° Notre revue périodique 36 pages couleur consacrée à la petite Histoire de France (vente sur abonnement et numéro) : articles de fond et anecdotes-clés liées aux thèmes traités.
  • Contact

Recherche

Facebook

La France Pittoresque...