Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 18:28

Couverture21Extrait de l'article :

 

A Bouin, le seigneur avait le privilège d’imposer une fois dans sa vie, à tout habitant son sujet, certaines dîmes vertes et autres devoirs d’usage. Il percevait des taxes et amendes pour délestage, mal-mis, prise d’oisons, vente de vaisseaux, carnage de bœufs, tiercelage, herbage, moutonnage, verrage, procelage...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 18:26

Couverture21Extrait de l'article :

 

Peu après l’accession au trône de Louis XVI, les habitants de l’île de Bouin adressent au roi une requête visant à maintenir les privilèges dont ils jouissent depuis le Moyen Age contre un don de joyeux avènement.

 

L’ancienne île de Bouin, aujourd’hui réunie au continent, est située dans le fond de la baie de Bourgneuf, à l’extrémité nord-ouest du département de la Vendée, et sur les confins des anciennes provinces de Bretagne et de Poitou. Le 17 novembre 1774, fut adressée « à monsieur d’Ormesson, contrôleur général des finances, à l’appui d’une requête présentée au roi », une lettre exposant la situation de l’île et les privilèges...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 00:36

Couverture21Extrait de l'article :

 

Avant Nicolas Ier, on ne saurait citer aucune décision papale qui ait trait aux ordalies, silence attestant leur tolérance de cet usage. Mais ce souverain pontife, naturellement amené à se prononcer sur la légitimité des ordalies lors de l’affaire du divorce du roi de Lotharingie (Lorraine) Lothaire II, petit-fils de Louis le Débonnaire, garda une réserve fort significative...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 00:36

Couverture21Extrait de l'article :

 

Ce n’est guère qu’au VIIIe siècle que la question des ordalies se pose nettement dans les synodes ecclésiastiques ; mais à cette époque, tous les canons sans exception leur sont favorables. Ainsi de celui d’Héristal en 779, de Riesbach en 799-800. Bien plus, certaines épreuves judiciaires eurent quelquefois lieu par l’ordre même des conciles. En 792 notamment...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 00:35

Couverture21Extrait de l'article :

 

D'origine païenne pour la plupart, les ordalies, supplices qui consistent notamment en épreuves par l’eau ou le feu et auxquelles on a recours du VIe au XIe siècle pour juger de la culpabilité ou de l’innocence d’un prévenu, sont considérées comme des jugements de Dieu et admises par la loi salique comme preuve unique d’une accusation de meurtre.

 

Dérivé du saxon ordéal signifiant grand jugement, le mot ordalie fut appliqué aux épreuves judiciaires, qui se faisaient par le fer chaud, l’eau bouillante et l’eau froide. Ces jugements de Dieu parmi lesquels figuraient également le duel ou les sorts, sont, chez les peuples baptisés, d’importation germanique, quelques-uns seulement, comme la preuve par...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 00:34

Couverture21Extrait de l'article :

 

Les Folies de Dunkerque, qui donnèrent naissance au Carnaval, se célébraient le 24 juin, jour de la Saint-Jean. Après une grand’messe et une procession religieuse, commençait le défilé d’un char devant lequel se démenait un homme habillé en femme, qu’on appelait Proserpine ; il était armé de deux bouquets...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 00:32

Couverture21Extrait de l'article :

 

Dans les grandes solennités publiques, les habitants de Lille ont conservé la coutume de promener cérémonieusement les effigies colossales de Finaert, « laid comme les sept péchés capitaux », et de Lydéric, qui « a la majesté sereine qui sied au beau guerrier à qui la Providence a confié la mission sainte et suave d’exterminer les méchants...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 00:29

Couverture21Extrait de l'article :

 

Instituée en l’honneur de la victoire des Douaisiens sur les Français en 1479, la procession de Douai revêt un nouvel éclat lorsqu’au lendemain du Traité de Cambrai, le Gayant s’invite aux réjouissances. Vaines sont les tentatives du clergé de faire choir ce géant, que la légende du forgeron-armurier sauvant jadis la ville des Normands, a rendu cher aux gens du pays.

 

En 1479, la guerre se poursuivait entre le roi de France Louis XI et l’archiduc Maximilien, époux de Marie de Bourgogne, comtesse de Flandre. Voulant surprendre la ville de Douai, les Français se cachèrent près de la porte d’Arras et, le matin du 16 juin venu, y firent conduire un cheval et une jument, espérant s’introduire...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 00:26

Couverture21.jpgArticles parus dans le numéro 21

(cliquez pour lire un extrait) :


> Gayant, le légendaire géant qui sauva Douai
> Lydéric le Forestier, géant au grand coeur fondant Lille
> Papa Reuze s'invite aux Folies de Dunkerque
> Les ordalies, épreuves érigées en preuves judiciaires
> Attitude de l'Église face au principe de l'ordalie
> Déférence des princes face à l'omnipotence de l'ordalie
> 1774 : l'île de Bouin veut conserver ses privilèges
> La vente de l'île au roi de France
> Les météorites, pierres de tonnerre ou de foudre ?
> Cannes et badines : armes et accessoires de luxe
> La canne et les règles de bienséance
> Histoire de la corporation des vinaigriers-moutardiers
> La concurrence s'organise face aux vinaigriers
> Les mille et une vertus des recettes du Sieur Maille
> Des figures saintes libérant des rats
> Origines de la foire aux Voleurs des Sables-d'Olonne
> Le droit de barberie disputé par armes et justice
> Fable de la papesse Jeanne : naissance d'une fable
> Mythe de la chaire percer pour prouver le sexe des papes
> Ordre de Rome pour cacher l'existence de la papesse ?
> Les étrennes malmenées par la Révolution dès 1790
> Aimée Dubucq de Rivery, sultane française en 1784
> Les mystères ou le théâtre devenu licencieux ?
> Premières actrices sur scène
> Le théâtre du Moyen Age devient immoral
> Essor des papeteries de Thiérache
> La lente genèse du papier thiérachien
> Palloy met à profit les pierres de la Bastille
> Premières expropriations pour cause d'utilité publique
> Le diocèse de Dax assujetti au Santou
> Les automates, prodiges d'artistes mécaniciens comme Vaucanson
> Tableaux mouvants pour séduire Louis XIV
> Faux automate joueur d'échecs du baron Kempelen
> L'Épiphanie lorraine et le retour du Soleil
> Chiens de guerre, ancien atout militaire ?
> Chiens contre la cécité et chiens facteurs

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 23:38

Couverture22Extrait de l'article :

 

L'arrivée en 1749 du premier rhinocéros jamais vu en France, si elle attise la curiosité tant des Parisiens et provinciaux que de la Cour, et fait naître les coiffures à la rhinocéros, n’empêche pas la fin tragique de l’animal...

 

De tout temps, les Parisiens se montrèrent fort épris des ménageries, et les nombreux dompteurs qui traversaient la ville étaient sûrs d’exciter la curiosité, d’attirer dans leur baraque un public où toutes les classes de la société étaient parfois représentées. Les ours avaient d’abord été les préférés. Le duc de Berri les admettait dans son intimité...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Histoire de France. Le Blog La France pittoresque
  • : Histoire de France, magazine et brèves insolites. Retrouvez ici : 1° Des brèves insolites et pittoresques pour mieux connaître la petite histoire de nos ancêtres et la vie quotidienne d'autrefois. Le passé truculent ! 2° Notre revue périodique 36 pages couleur consacrée à la petite Histoire de France (vente sur abonnement et numéro) : articles de fond et anecdotes-clés liées aux thèmes traités.
  • Contact

Recherche

Facebook

La France Pittoresque...