Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 23:12

Couverture22Extrait de l'article :

 

Dans une quittance du 7 mars 1548, « Masseot Abaquesne, esmailleur en terre », reconnaît avoir reçu la somme de « cent escus d’or soleil sur et tant en diminuant que rabattant sur le prix et sommes deubz en quoi ledit Abaquesne disoit avoir réduit avec hault et puissant seigneur messire le connestable grand maistre de France...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 23:11

Couverture22Extrait de l'article :

 

Tenu en haute estime, l’art céramique gaulois disparaît avec l’invasion barbare pour renaître au XIIe siècle, enrichi du procédé de l’émail imperméabilisant la poterie. A la faveur des guerres et à l’aube de la Renaissance, les Français rapportent d’Italie une faïence qu’un rouennais a bientôt à cœur de produire sur notre sol, Palissy exerçant son propre génie.

 

Apparu en Extrême-Orient 10000 ans avant J.-C., l’art céramique se traduisit chez les Gaulois par des poteries qui, dans un premier temps, furent de formes simples et grossières, raboteuses, à peine cuites et souvent même seulement séchées au soleil. Mais bientôt l’industrie...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 23:10

Couverture22Extrait de l'article :

 

Les confréries de Pénitents bleus de l’Agenais ne tardèrent pas à s’apercevoir que la cagoule « violine » très difficile à nettoyer, prenait à l’usage des irisations polychromes supportant mal la comparaison avec les sacs toujours éclatants de blancheur des Confrères de Saint-Jean Baptiste. Sollicitant l’autorisation de s’habiller de blanc, elles se heurtaient au refus des évêques. Les Bleus de Toulouse...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 23:09

Couverture22Extrait de l'article :

 

Dans les villes du Midi, la multiplication des confréries religieuses depuis le rétablissement du culte catholique par Louis XIII, est source de rivalités, comme à Pau où en 1716, les influents Pénitents bleus entendent interdire aux membres d’une autre association de se revêtir d’un sac blanc.

 

Longtemps souveraine en Béarn, la Réforme avait livré les églises à ses ministres et fait disparaître les anciennes institutions religieuses. Mais sitôt que Louis XIII eût rétabli le culte catholique, Pau, qui avait mérité l’appellation de petit Genève, vit diminuer chaque jour le nombre des protestants...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 23:09

Couverture22Extrait de l'article :

 

On attribue deux miracles à Dagobert, roi d’Austrasie exilé à l’âge de 4 ans par des conspirateurs ayant tué son père, plus tard assassiné dans la forêt de Woëvre en 679, et dont on retrouve le tombeau en 872.

 

Au VIIe siècle, tourmenté de ne pas avoir un héritier mâle, le roi d’Austrasie (l’un des trois royaumes francs de l’époque avec la Neustrie et la Bourgogne) Sigebert III se laissa convaincre par Grimoald, maire du palais qui convoitait le trône, d’adopter son propre fils, habilement nommé Childebert. La naissance inespérée vers 652 du futur Dagobert II...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 23:06

Couverture22Extrait de l'article :

 

Une fort curieuse cérémonie se déroula le 31 décembre 1907 dans les caves de l’Opéra Garnier, qui ont la proportion de magnifiques souterrains, dans lesquels passe même une rivière. Un groupe de personnages officiels se trouvait réuni devant un petit caveau, au fin fond de ce sous-sol. Sur la porte de ce caveau, ces mots énigmatiques...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 23:04

Couverture22Extrait de l'article :

 

Longtemps en France la puissance paternelle ne fut autre que celle du droit romain, excepté toutefois dans les pays coutumiers. En 1790 l’Assemblée constituante généralisa, dans toute l’étendue du territoire français, la plus ancienne prérogative de la puissance paternelle, celle du droit de correction sur les enfants...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 00:40

Couverture22Extrait de l'article :

 

Le mot industrie ne s’imposa définitivement dans son acception actuelle que sous le Second Empire. Au XVIIe siècle, il n’y a pas de grande industrie au sens où nous l’entendons aujourd’hui ; il y a des manufactures, qui ne désignent pas forcément des établissements concentrés, des usines ou des fabriques au sens moderne du mot. La manufacture, c’est une fabrication privilégiée, ayant reçu un monopole...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 00:35

Couverture22Extrait de l'article :

 

Une lettre d’Alphonse Taillandier, président de la Chambre des députés, adressée en 1848 au ministre de l’Instruction publique, donne à penser que l’Élysée fut alors pressenti pour devenir une bibliothèque publique et accueillir la précieuse collection de livres que comptait celle du Louvre, plus tard siège d’un incendie en 1871 : « Jusqu’ici la bibliothèque du Louvre n’était pas publique. Il fallait des permissions spéciales de l’ancien Intendant de la liste...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 00:34

Couverture22Extrait de l'article :

 

En avril 1797, les Hovyn, alors simples locataires de l’Élysée, s’acquittèrent des formalités nécessaires pour donner des bals les 4, 7 et 10 de chaque décade : il y avait alors en effet plus de 1800 dancings dans Paris, et la police avait fort à faire de surveiller toutes ces réunions où, sous le fallacieux prétexte de danser, on conspirait en perruque blonde et en collet noir. A l’Élysée, bon nombre de danseuses avaient été recrutées parmi de pauvres filles...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Histoire de France. Le Blog La France pittoresque
  • : Histoire de France, magazine et brèves insolites. Retrouvez ici : 1° Des brèves insolites et pittoresques pour mieux connaître la petite histoire de nos ancêtres et la vie quotidienne d'autrefois. Le passé truculent ! 2° Notre revue périodique 36 pages couleur consacrée à la petite Histoire de France (vente sur abonnement et numéro) : articles de fond et anecdotes-clés liées aux thèmes traités.
  • Contact

Recherche

Facebook

La France Pittoresque...