Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 17:01

Couverture25Extrait de l'article :

 

La baguette divinatoire trouve des succédanés pour toutes ses fonctions dans certaines fleurs, bleues d’ordinaire et couleur de ciel, dont les croyances primitives attribuaient sans doute la plantation à la foudre. Telle est « l’herbe sans nom » dont il est question dans Pline, et qui, quand on l’enfouit aux quatre coins d’un champ de millet, empêche les oiseaux de le dévaster...

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Repost 0
Published by Le Blog pittoresque - dans Magazine 25
commenter cet article
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 17:00

Couverture25Extrait de l'article :

 

Issue de la foudre, la fougère, dont la « graine » était jadis recueillie le jour de la Saint-Jean en observant un rituel magique, passait aux yeux des anciens pour protéger du tonnerre, dompter le diable et rendre invisible.

 

Jamais feuille n’eut plus de ressemblance avec une plume que celle de la fougère, dont le pied, coupé transversalement, ressemble assez nettement à un aigle à deux têtes. Les anciens étaient déjà frappés de ces ressemblances caractéristiques, et les Grecs la désignaient d’un mot signifiant « plume ». Le scoliaste de Théophraste dit expressément : « La ptéris est une espèce de plante semblable à une plume d’autruche ; les paysans s’en font des lits à cause de sa mollesse...

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Repost 0
Published by Le Blog pittoresque - dans Magazine 25
commenter cet article
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 16:42

Couverture25Extrait de l'article :

 

Outre le privilège exclusif du commerce de la Seine, la hanse parisienne possédait des droits régaliens, traitait avec les seigneurs, levait des impôts. Lorsqu’en 1213 elle voulut établir un troisième port en face du Louvre, elle fournit aux dépenses de la construction à l’aide d’un impôt de un à dix sous que le roi lui permit de lever sur tout bateau naviguant sur la Seine à Paris. Le monarque avait dans la cité, comme tout seigneur sur sa terre, le privilège...

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Repost 0
Published by Le Blog pittoresque - dans Magazine 25
commenter cet article
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 16:42

Couverture25Extrait de l'article :

 

Les règlements imposés par la hanse donnaient lieu à des contraventions et à des querelles fréquentes. Souvent des marchands étrangers passaient les limites sans prendre d’associé. Quand la corporation en avait connaissance, elle envoyait ses sergents arrêter le bateau et saisir les marchandises ; le délinquant était...

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Repost 0
Published by Le Blog pittoresque - dans Magazine 25
commenter cet article
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 10:22

Couverture25Extrait de l'article :

 

Très tôt se forma à Paris une confrérie des marchands qui, recevant par la Seine les denrées dont ils faisaient commerce et sur lesquelles ils percevaient des droits, prirent le nom de marchands de l’eau : jouissant de la protection royale, ils réglementaient la circulation sur le fleuve et prenaient part aux affaires de la ville, ce qui leur valut quelque inimitié.

 

Les règlements imposés par la hanse donnaient lieu à des contraventions et à des querelles fréquentes. Souvent des marchands étrangers passaient les limites sans prendre d’associé. Quand la corporation en avait connaissance, elle envoyait ses sergents arrêter le bateau et saisir les marchandises ; le délinquant était appelé à comparaître devant le prévôt des marchands, qui jugeait et prononçait la confiscation...

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Repost 0
Published by Le Blog pittoresque - dans Magazine 25
commenter cet article
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 10:21

Couverture25Extrait de l'article :

 

La témérité de l’abbé Bullet fut compensée, sur le terrain de l’érudition franc-comtoise, par la circonspection du bénédictin Berthod. Dans une note « sur le nom de Chrysopolis », qui fait partie d’une dissertation couronnée en 1764, le savant religieux établit que cette manière de désigner Besançon n’est pas antérieure au IXe siècle...

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Repost 0
Published by Le Blog pittoresque - dans Magazine 25
commenter cet article
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 10:20

Couverture25Extrait de l'article :

 

En honneur à l’époque de la plénitude du pouvoir temporel des archevêques de Besançon, le surnom Chrysopolis donné un temps à la ville serait une traduction grecque fantaisiste de « je suis une monnaie d’or », expression tirée de la décomposition arbitraire « besan sum ».

 

Donné le plus volontiers à la capitale de la Franche-Comté du IXe au XIIIe siècle, le nom Chrysopolis a induit, quant à la recherche de son origine, les conjectures les plus divergentes et parfois les plus étranges. Le plus illustre des archevêques de Besançon, Hugues de Salins, qui pontifiait dans la période moyenne du XIe siècle, faisait inscrire le mot CRISOPOLIS au revers de ses monnaies...

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Repost 0
Published by Le Blog pittoresque - dans Magazine 25
commenter cet article
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 10:19

Couverture25Extrait de l'article :

 

Lorsque vers 1772 Lavoisier éclaira physiciens et chimistes qui n’avaient qu’une notion illusoire de la constitution de la matière, deux hypothèses étaient alors acceptées : l’antique doctrine des quatre éléments, air, eau, feu, terre, et la théorie plus récente du phlogistique, d’après laquelle les corps combustibles étaient composés d’une substance terreuse et d’un principe invisible, insaisissable et pesant, le phlogistique ou principe du feu...

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Repost 0
Published by Le Blog pittoresque - dans Magazine 25
commenter cet article
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 10:18

Couverture25Extrait de l'article :

 

On trouve dans les Capitulaires des rois carolingiens de nombreuses traces de l’intérêt qu’inspiraient à cette époque les causes des indigents, veuves, pupilles et orphelins. Ainsi en 805, on recommande aux juges des divers degrés d’apporter à leurs causes toute leur attention, et ordonne de prendre des mesures pour donner des avocats aux pauvres...

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Repost 0
Published by Le Blog pittoresque - dans Magazine 25
commenter cet article
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 10:17

Couverture25Extrait de l'article :

 

Au Moyen Age, la chanson politique ou satirique se transportait en tout lieu par l’intermédiaire des ménestrels ; mais la satire qui s’adresse aux yeux, et que traduisait seulement une sculpture ou une enluminure isolée, perdait son à-propos à peine achevée, même dans la petite sphère de son influence, et restait alors pour les siècles à venir une figure étrange dont la signification échappait à tous...

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Repost 0
Published by Le Blog pittoresque - dans Magazine 25
commenter cet article

Présentation

  • : Histoire de France. Le Blog La France pittoresque
  • Histoire de France. Le Blog La France pittoresque
  • : Histoire de France, magazine et brèves insolites. Retrouvez ici : 1° Des brèves insolites et pittoresques pour mieux connaître la petite histoire de nos ancêtres et la vie quotidienne d'autrefois. Le passé truculent ! 2° Notre revue périodique 36 pages couleur consacrée à la petite Histoire de France (vente sur abonnement et numéro) : articles de fond et anecdotes-clés liées aux thèmes traités.
  • Contact

Recherche

Facebook

La France Pittoresque...