Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 22:42

Couverture31Extrait de l'article :

 

L'affectation, jugée indécente, de l’habillement des deux sexes, fut à son comble sous Charles VI, les femmes s’affublant d’inventions diaboliques telles queues ou robes décolletées à la grand’ gore fustigées par les prédicateurs.

 

C’est à partir du XIIe siècle que les femmes renoncèrent à la simplicité et à la chasteté des vêtements, pour suivre avec passion le culte de la mode, qui devint dès lors une divinité toute française. Robert Gaguin se déchaîne contre ce culte profane, que le démon de la luxure semblait avoir inventé, et décrit la nation française comme « journellement livrée...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 22:41

Couverture31Extrait de l'article :

 

En 1876, à l’occasion des fêtes du jour de l’an, un montreur de puces exhiba, rue Vivienne à Paris, les merveilles de son savoir-faire, chaque objet, disposé sur un petit plateau, étant visible très nettement à l’œil nu, mais les détails méritant d’être observés à l’aide d’une loupe. On voit d’abord...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 22:22

Couverture31Extrait de l'article :

 

RSi au XXe siècle il n’est pas de pacifique rentier, d’honnête père de famille qui se fasse scrupule, après le repas, d’aller au café voisin jouer sa partie de carambolages, histoire de faire la digestion, il n’en fut pas de même aux XVIIe et XVIIIe siècles. Pour nos ancêtres, le billard fut un jeu d’argent auquel ils s’adonnèrent avec passion...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 22:11

Couverture31Extrait de l'article :

 

La légende affirme qu’en punition d’un méfait que l’histoire passe sous silence, le chapitre de Bayeux avait été condamné à députer tous les ans, à Rome, un de ses chanoines, pour y chanter l’épître de la messe de minuit ; et, dans le cas où le chanoine, à qui cette mission était échue, se montrait récalcitrant, il lui fallait expier son insubordination par l’amende d’une forte somme d’argent...

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 22:11

Couverture31Extrait de l'article :

 

Selon une ordonnance de Philippe VI de Valois, devait être exclu des tournois : 1° Quiconque des nobles et chevaliers aura dit ou fait quelque chose contre la sainte foi catholique ; et s’il présume, nonobstant ce crime, d’y pouvoir entrer pour être issu d’ancêtres grands seigneurs, doit être battu par les autres gentilshommes et jeté dehors par force...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 22:10

Couverture31Extrait de l'article :

 

Les rois, princes et grands seigneurs qui voulaient ouvrir un tournoi, longtemps auparavant envoyaient dans les provinces voisines, et souvent jusque dans les royaumes étrangers, des hérauts revêtus d’une blouse armoriée dite héraudic, en annoncer aux chevaliers le jour et le lieu. Ils invitaient dans le même temps les marchands à y venir dresser leurs étaux. Si le tournoi...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 22:09

Couverture31Extrait de l'article :

 

Exigeant bravoure et adresse à manier à cheval la lance et l’épée, les tournois, déjà pratiqués au IXe siècle, constituent l’amusement principal des princes et des nobles, donnant aux chevaliers l’occasion de s’affronter lors de dispendieux combats parfois sanglants, fermement condamnés par des papes et souverains soucieux de conserver leur capacité à guerroyer.

 

Le premier tournoi dont parle l’histoire fut donné en 842, à l’occasion de la paix, après une guerre sanglante entre Louis le Germanique et Charles le Chauve, petits-fils de Charlemagne. L’historien Nithard décrit leur entrevue à Strasbourg et raconte comme ils se donnèrent toutes les marques d’une amitié réciproque, ajoutant que pour rendre cette assemblée...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 22:08

Couverture31Extrait de l'article :

 

Une légende affirme qu’au VIIe siècle, un sexagénaire atteint d’une hernie pratique l’incubation devant les reliques de saint Artémios, qui apparaît et lui dit : « Va chez le forgeron Théodore qui reste aux rostres de Domninos, et il te guérira ». Théodore éconduit sèchement le malade, qui bientôt revient sur un nouvel ordre identique du saint et se fait mettre...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 22:08

Couverture31Extrait de l'article :

 

Longtemps certains forgerons limousins eurent la réputation de guérir qui la fièvre des bois, qui l’hypertrophie de la rate, qui les tumeurs de l’abdomen, lors de séances rituelles de « martelage du ventre » des patients, des enfants pour la plupart, qui en sortaient épouvantés.

 

Le martelage du ventre est une spécialité des forgerons, désignés, dans cette fonction, par le nom de metges qui, en patois limousin, signifie à la fois mage et magicien. Gaston Vuillier, folkloriste de la région, connut notamment un certain Chazal, qui se vantait d’avoir, à lui seul, « martelé une centaine de ventres »...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 22:04

Couverture31Extrait de l'article :

 

En 1642, les crieurs obtinrent de nouveaux statuts. Pour être admis dans la corporation, il fallait être enfant légitime, faire profession de la religion catholique, et être de bonnes vie et mœurs. Le serment est supprimé, mais « les nouveaux receus en la compagnie seront admonestez en entrant...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Histoire de France. Le Blog La France pittoresque
  • : Histoire de France, magazine et brèves insolites. Retrouvez ici : 1° Des brèves insolites et pittoresques pour mieux connaître la petite histoire de nos ancêtres et la vie quotidienne d'autrefois. Le passé truculent ! 2° Notre revue périodique 36 pages couleur consacrée à la petite Histoire de France (vente sur abonnement et numéro) : articles de fond et anecdotes-clés liées aux thèmes traités.
  • Contact

Recherche

Facebook

La France Pittoresque...