Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 21:22

Couverture32Extrait de l'article :

 

En 1569 s’élève une première plainte contre l’exercice ancestral de la Quevaise au sein de plusieurs diocèses de Bretagne, qui prévoit non seulement le retour d’une terre au seigneur lorsque le quevaisier meurt sans héritier, mais encore le legs à l’enfant dernier né en cas de succession directe.

 

Les motoyers et quevaisiers - on entend par quevaisier le détenteur d’un bien soumis au droit de Quevaise - étaient obligés d’occuper en personne leur tenue, de la cultiver et entretenir ; s’ils la laissaient et cessaient d’y demeurer par an et jour, ils la perdaient, et le seigneur pouvait en disposer. Par ailleurs, la tenue ne tombait point en succession collatérale, et le seigneur...

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 21:21

Couverture32Extrait de l'article :

 

On avait depuis longtemps cherché à acclimater le thé en Europe, Jean Nieuhoff écrivant déjà vers 1660 : « Sa semence noirâtre jetée en terre produit au bout de trois ans des jolis arbrisseaux de la hauteur de nos groiseliers ou rosiers, dont on fait tous les ans une très riche récolte, les neiges et les gresles n’estant point capables de l’empescher par leurs rigueurs...

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 21:20

Couverture32Extrait de l'article :

 

Scarron faisait usage du thé en 1659, et en 1680, Madame de la Sablière qui eut l’idée d’y mêler du lait. La princesse de Tarente en prenait douze tasses par jour, et affirmait à Madame de Sévigné dans une lettre du 4 octobre 1684 « que M. le Landgrave en prenoit quarante tasses tous les matins. - Mais, madame, ce n’est peut-être que trente ?...

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 21:19

Couverture32Extrait de l'article :

 

En usage chez les Chinois dès la plus haute antiquité, le thé, auquel ils prêtent des vertus digestives et dépuratives, est introduit par les Hollandais en Europe au XVIIe siècle à la faveur d’un échange contre de la sauge, avant de gagner la France, encensé par deux thèses successives présentées à la Faculté de médecine, mais grevé par un prix élevé.

 

Les deux voyageurs arabes publiés par Renaudot, et qui visitèrent la Chine en 851, sont les premiers qui fassent mention du thé sous le nom de chah ou sah : « Les Chinois versent de l’eau bouillante sur les feuilles sèches, et regardent cette boisson comme un remède contre un grand nombre de maladies. Les feuilles ont une espèce d’odeur assez agréable...

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 21:18

Couverture32Extrait de l'article :

 

Commise en 1828, une erreur du Cabinet noir, chargé depuis Louis XIII de violer le secret des lettres afin de garantir la « sûreté de l’Etat », contraint le gouvernement à en révéler officiellement l’existence devant les députés.

 

L’opinion publique flétrit du nom de cabinet noir le bureau secret initié sous Louis XIII, par le cardinal de Richelieu, à grands frais à l’hôtel de l’intendance générale des postes pour amollir les cachets, lire les lettres confiées au service de l’administration, rétablir les cachets sans qu’il restât de trace de cette infâme violation des secrets des familles. Si on avait essayé d’en justifier l’existence...

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 21:17

Couverture32Extrait de l'article :

 

En 1875, un chroniqueur de la Semaine des familles invitait Alphand, directeur général des promenades de Paris, à faire sonder les flancs du vénérable marronnier du 20 mars : « Je ne voudrais pas qu’on me supposât la moindre intention de déboulonner » cet arbre, précise-t-il, mais « je me défie beaucoup, et pour cause...

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 21:00

Couverture32Extrait de l'article :

 

De l’habitude du marronnier du 20 mars, « messager du printemps » enraciné aux Tuileries, d’étaler précocement ses feuilles, notamment lorsque l’Aiglon vit le jour en 1811, naquit le sens figuré du mot « marronnier ».

 

Le numéro du journal La France du 22 mars 1864 observait que le marronnier du 20 mars n’avait encore pas manqué, cette année-là, à ses devoirs envers le public, et présentait la veille aux regards des promeneurs plusieurs jolies feuilles d’un vert émeraude. Cet arbre se situait aux Tuileries, devant le parterre d’Atalante, à l’angle de la grande allée du milieu du jardin...

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 20:59

Couverture32Extrait de l'article :

 

Cette façon de caractériser un compte, un mémoire sur lequel il y a beaucoup à rabattre, ne date pas, comme on le croit trop généralement, de la première représentation du Malade imaginaire, mais existait bien avant la célèbre scène où M. Argan règle le compte de son apothicaire, M. Fleurant, se récriant sur la cherté des drogues et diminuant chaque article d’un tiers. Molière n’a fait que traduire une opinion reçue...

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 20:58

Couverture32Extrait de l'article :

 

Souvent de violentes querelles s’élevèrent, non seulement entre individus, mais entre des villes, pour la possession de reliques. Ainsi, lorsque saint Martin, évêque de Tours, rendit le dernier soupir en 397 dans le bourg de Candes, au confluent de la Vienne et de la Loire, il y eut, « entre les gens de Poitiers et ceux de Tours...

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 20:57

Couverture32Extrait de l'article :

 

Dès le VIe siècle, le génie du commerce faisant entreprendre quelques voyages lointains, un moine égyptien, Cosmas, qui fut d’abord marchand à Alexandrie, explora l’Ethiopie et l’Inde, nous laissant le seul ouvrage original de toute cette époque, sa Topographie du Monde chrétien, qui offre beaucoup de détails sur l’histoire naturelle, et où il émet son singulier système de cosmographie...

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Histoire de France. Le Blog La France pittoresque
  • : Histoire de France, magazine et brèves insolites. Retrouvez ici : 1° Des brèves insolites et pittoresques pour mieux connaître la petite histoire de nos ancêtres et la vie quotidienne d'autrefois. Le passé truculent ! 2° Notre revue périodique 36 pages couleur consacrée à la petite Histoire de France (vente sur abonnement et numéro) : articles de fond et anecdotes-clés liées aux thèmes traités.
  • Contact

Recherche

Facebook

La France Pittoresque...