Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 00:04

Couverture34Extrait de l'article :

 

La Salamandre, ou plutôt la fille Marie Sonet, était une convulsionnaire incombustible, et c’est ce qui lui valut son surnom. Un certificat rédigé en présence, notamment, d’un docteur en théologie de la Sorbonne et de Carré de Montgeron, conseiller au parlement qui défendait la cause convulsionnaire, atteste ce phénomène singulier...

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 00:03

Couverture34Extrait de l'article :

 

Frappées à grands coups de poings, sur le dos, sur la poitrine, sur les épaules, les malheureuses convulsionnaires invitaient leurs bourreaux à les traiter plus cruellement encore. Les secouristes montaient alors sur leur corps étendu, foulaient aux pieds leurs cuisses, leur ventre, leur sein, et trépignaient sur elles jusqu’à lassitude. Un traitement plus rude...

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 00:02

Couverture34Extrait de l'article :

 

Avec la mort en 1727 du diacre Pâris, surviennent des guérisons supposées miraculeuses dont certains Jansénistes se prévalent pour poursuivre leur lutte contre la bulle papale Unigenitus, mais que d’autres fustigent, dénonçant notamment les scènes indécentes de convulsions qui se déroulent au cimetière de Saint-Médard et éveillent l’attention du gouvernement.

 

Edictée en septembre 1713 par le pape Clément XI pour dénoncer le jansénisme, la bulle Unigenitus se heurta en France et malgré les tentatives de Louis XIV pour l’imposer, à l’opposition du parlement de Paris, ainsi qu’aux réticences de certains évêques. Se traduisant par le refus des sacrements à l’égard de quiconque...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 00:01

Couverture34Extrait de l'article :

 

Afin de mettre fin à un procès pendant devant le parlement de Paris en 1571 et opposant les cordonniers aux savetiers au sujet de l’interprétation du troisième article de leurs statuts, les parties convinrent des termes d’une transaction prévoyant qu’il serait loisible aux cordonniers d’employer toute espèce de cuir, pourvu seulement qu’il fût de bon couroy...

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 00:00

Couverture34Extrait de l'article :

 

Bien qu’ayant besoin les uns des autres, cordonniers et corroyeurs se livraient une guerre impitoyable. Tandis que les cordonniers donnaient des façons aux peaux, les corroyeurs confectionnaient des souliers : malheureusement pour les premiers, cette prétention des apprêteurs...

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 23:59

Couverture34Extrait de l'article :

 

Occupant une place prépondérante au XIIIe siècle, la fabrication et le commerce de la chaussure font appel aux savetiers, sueurs et surtout cordonniers, dont les maîtres et leur famille bénéficient de privilèges parfois jugés excessifs, et dont les jurés organisent des visites « intrusives » au sein des boutiques liées aux activités impliquant l’utilisation de cuir.

 

Devant leur nom à l’espèce de cuir qu’ils employaient le plus, le cordouan, peau de chèvre apprêtée suivant des procédés spéciaux, les cordouanniers révisèrent vers 1268 d’anciens statuts et les soumirent à l’homologation du prévôt Etienne Boileau. Le roi ayant cédé les revenus du métier à son chambellan et à son chambrier, c’était à ceux-ci que les ouvriers achetaient le droit de s’établir...

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 23:58

Couverture34Extrait de l'article :

 

La formule classique du sucre de pommes nous est livrée par J.-J. Machet en 1803, dans Le Confiseur moderne ou l’Art du confiseur : « Vous coupez 50 belles pommes de reinettes par morceaux, après les avoir pelées ; vous en séparez le cœur et les mettez au feu, avec suffisante quantité d’eau...

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 23:46

Couverture34Extrait de l'article :

 

D'une renommée inégalée, le sucre de pommes de Rouen dont les apothicaires garantissaient l’authentique et minutieuse confection, se voit détrôné dès le XIXe siècle par un concurrent au sein duquel la pomme n’est que factice, mais qui répond mieux aux exigences des consommateurs.

 

La réputation du sucre de pommes de Rouen remonte presque au temps des entrées des rois et des souverains, auxquels les échevins rouennais offraient des « repas de confitures » et des sucreries, comme ces « chariots en sucre » qui tentaient si vivement la gourmandise de Louis XIII enfant...

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 23:43

Couverture34Extrait de l'article :

 

S'offrant au regard sur la route de Lyon à Genève et qui côtoie le lac de Nantua, un rocher fiché en terre donnant l’illusion d’un buste et d’une tête de femme coiffée d’une couronne, évoque le sphinx aux portes de Thèbes.

 

Couronnement d’une roche abrupte, excessivement élevée, sur la rive septentrionale du lac de Nantua (Ain), Maria-Mâtre est une pile de gros blocs de pierres brutes affectant grossièrement la figure d’une femme, que les historiens...

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 23:43

Couverture34Extrait de l'article :

 

Il est probable que, pour hâter les inhumations consécutives à la bataille de 925, on remplit de corps un certain nombre de tombes que l’on recouvrit ensuite avec soin, en les laissant sur la terre, comme on faisait ailleurs. Ce grand nombre de tombeaux laissés sur le sol ou enfoncés dans la terre...

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Histoire de France. Le Blog La France pittoresque
  • : Histoire de France, magazine et brèves insolites. Retrouvez ici : 1° Des brèves insolites et pittoresques pour mieux connaître la petite histoire de nos ancêtres et la vie quotidienne d'autrefois. Le passé truculent ! 2° Notre revue périodique 36 pages couleur consacrée à la petite Histoire de France (vente sur abonnement et numéro) : articles de fond et anecdotes-clés liées aux thèmes traités.
  • Contact

Recherche

Facebook

La France Pittoresque...