Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 00:06

Couverture35Extrait de l'article :

 

Le 6 janvier 1378, la visite de l’empereur Charles IV qui, accompagné de son fils, rencontra le roi de France Charles V, fut l’occasion de fêtes splendides et d’un banquet avec entremets se proposant de retracer la conquête de Jérusalem...

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 00:05

Couverture35Extrait de l'article :

 

Dès le XIIIe siècle et dans la plupart des circonstances solennelles telles que mariages des princes et entrevues politiques, on occupait, durant le repas, l’assemblée, de différents spectacles propres à l’émouvoir ou à l’intéresser.

 

Les scènes de distraction de l’assemblée au cours d’un banquet, presque toujours muettes, et dont les sujets variaient à l’infini, recevaient le nom d’entremets, parce qu’elles s’exécutaient le plus souvent dans l’intervalle du service d’un mets à un autre...

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 00:02

Couverture35Extrait de l'article :

 

Dans un rapport présenté au Conseil des Cinq-Cents peu avant l’adoption de la loi sur la contribution des portes et fenêtres, le député de la Seine au Conseil des Anciens Théodore-François Huguet affirme « qu’on aurait pu trouver un impôt moins odieux » que celui proposé « sur le jour et sur l’air », le revenu attendu...

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 23:51

Couverture35Extrait de l'article :

 

En 1798, le Conseil des Cinq-Cents accouche d’une loi instaurant la contribution des portes et fenêtres, présentée comme temporaire et motivée par un impérieux besoin d’argent, ses détracteurs en dénonçant le caractère attentatoire à l’hygiène et à la santé populaire, de même que l’iniquité.

 

Sinclair a retrouvé dans les annales de l’Empire byzantin les traces d’un impôt sur les cheminées établi sous la dynastie des Comnène (XIIe siècle), cite aussi une taxe sur les foyers, levée par Marguerite, reine du Danemark et de la Norvège (XVe siècle), et rappelle celle qui fut instaurée au XVIIe siècle et perçue sur le même objet en Angleterre...

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 23:50

Couverture35Extrait de l'article :

 

En 1683, Michel de Saint-Martin affirme dans son ouvrage intitulé Moyens faciles et éprouvés, dont M. de Lorme s’est servi pour vivre près de cent ans : « La chimie, qui est une des colonnes de la médecine, recuit l’antimoine , le raffine et réduit en un estre très-molle...

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 23:50

Couverture35Extrait de l'article :

 

Vers 1640, Guy Patin, docteur-régent de la Faculté ayant beaucoup d’esprit et aux leçons duquel on allait admirer son beau latin et ses bons mots, prenait part à la querelle opposant partisans et détracteurs de l’antimoine. Il déclarait n’avoir aucune confiance dans les découvertes de la chimie moderne et se prononça hautement...

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 23:49

Couverture35Extrait de l'article :

 

Réservé originellement à l’usage externe avant d’être suggéré comme remède interne par les alchimistes puis proscrit en 1566 par le parlement et la Faculté de Paris, l’antimoine et sa préparation le vin émétique, vanté avec une exagération que la persécution pouvait seule justifier, alimente de vifs débats agitant le corps médical durant un siècle.

 

Entrant dans la composition d’un fard utilisé par les Egyptiens et appelé Stem, l’antimoine tirerait son nom de ce dernier, Stem donnant naissance à Ithmid chez les Arabes puis à Athmond, d’où les Latins auraient fait Antimonium. L’emploi thérapeutique de l’antimoine date de l’antiquité : si l’on prétend qu’Hippocrate l’utilisa sous le nom de tétragone, plus connu sous celui de fusain, mentionné par Théophraste...

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 23:47

Couverture35Extrait de l'article :

 

Au nombre des superstitions corses ayant encore cours au XIXe siècle, on comptait la fattura, c’est-à-dire le mauvais-œil. On ne désigne alors jamais personne comme possédant cet esprit malfaisant ; mais si quelqu’un s’approche d’un enfant et lui dit qu’il est beau, sage, etc., il faut qu’il y joigne : Que Dieu le bénisse...

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 23:47

Couverture35Extrait de l'article :

 

A une demi-lieue au nord-est de Dieppe, près du village de Puys, on trouve, au sommet d’une côte, un plateau entouré de tous côtés de grands retranchements, excepté du côté de la mer, où la falaise le rend inaccessible. Ces retranchements forment une enceinte de plus...

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 23:46

Couverture35Extrait de l'article :

 

Attirant spécialement l’attention des savants, l’île de Fer (Canaries) fut longtemps le point d’où les géographes comptèrent la longitude, Louis XIII érigeant en 1634 cette coutume en loi, laquelle fut suivie par l’Europe jusqu’au début du XIXe siècle. La plus ancienne description de cette île fut consignée par Jean de Béthencourt en 1402 : « Le païs est haut et assez plein, garny...

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Histoire de France. Le Blog La France pittoresque
  • : Histoire de France, magazine et brèves insolites. Retrouvez ici : 1° Des brèves insolites et pittoresques pour mieux connaître la petite histoire de nos ancêtres et la vie quotidienne d'autrefois. Le passé truculent ! 2° Notre revue périodique 36 pages couleur consacrée à la petite Histoire de France (vente sur abonnement et numéro) : articles de fond et anecdotes-clés liées aux thèmes traités.
  • Contact

Recherche

Facebook

La France Pittoresque...