Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 18:48

Couverture21Extrait de l'article :

 

Erreur et mensonge à la fois, ce conte au parfum de scandale prospéra sur les annotations en marge d’anciens manuscrits colportées par les moines copistes, et triompha des plus surprenantes invraisemblances jusqu’au démenti sans appel d’érudits du XVIIe siècle, le protestantisme tentant alors de s’en emparer pour s’en faire une arme contre l’Église.

 

Selon la légende, Jeanne, que huit ou neuf auteurs appellent Agnès, huit autres nomment Gerberte ou Gilberte, à laquelle certains prêtent le prénom d’Isabelle, Dorothée ou encore Jeute, serait née en 822, pour les uns en Angleterre, les autres à Mayence ou ses environs, à Ingelheim. Évangéliste du pays des Angles venu prêcher la bonne parole aux frères saxons...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 18:47

Couverture21Extrait de l'article :

 

Le registre d’un tabellion de Lunéville, de 1502 à 1509, reproduit le contrat passé entre un maître pelletier et son apprenti : « Sachent tous que Didier le maçon demeurant à Hudiviller a reconnu de son plein gré qu’il a donné par ces présentes Gérard son fils, âgé d’environ quatre ans, à Jehan Develle, le pelletier, demeurant à Crévic et à Isabel sa femme, par ainsi que ledit Jehan et sadite femme seront tenus de nourrir...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 18:38

Couverture21Extrait de l'article :

 

Parmi les foires vendéennes qui jouissent d’une réputation plus ou moins étendue, celle qui se tenait jadis le 6 décembre, jour de la Saint-Nicolas (elle s’ouvre désormais le premier samedi de décembre), aux Sables-d’Olonne, est certainement la plus originale...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 18:35

Couverture21Extrait de l'article :

 

Venu avec les barbares du Nord, le rat brun arriva dans les Gaules qui n’étaient infestées par aucun individu de son espèce ; aussi dut-on s’y étonner bien fort de la présence de cet inconnu. En voyant par quels ravages il trahissait d’abord son incognito, l’on pensa que sa visite était un effet de la céleste vengeance qui nous frappait. Par un passage trop peu remarqué de Grégoire de Tours...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 18:34

Couverture21Extrait de l'article :

 

Au milieu du XVIIIe siècle, le Sieur Maille inventa une moutarde contre les engelures, puis conçut la louable pensée d’employer ensuite ses veilles à la composition de « vinaigres de toilette et de santé », les dames qu’il eut l’adresse d’intéresser à son nom en travaillant à augmenter ou à conserver leur beauté, s’empressant de le prôner. Il multiplia également les vinaigres composés, de table et de cuisine, tels que l’anisé, l’impérial, le mariné ; le vinaigre à la capucine, à la chicorée...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 18:33

Couverture21Extrait de l'article :

 

En 1661, les statuts des vinaigriers furent révisés après avoir été longuement contestés dans quelques-uns de leurs articles par la corporation des maîtres tonneliers, notamment le trente-huitième, qui défendait à ces derniers d’acheter des futailles où il y aurait des lies et des baissières. Avec ces lies, en effet, ne pouvait-on pas faire du vinaigre, et empiéter gravement sur le domaine des vinaigriers-sauciers ?...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 18:32

Couverture21Extrait de l'article :

 

Soumis à de sévères contrôles sanitaires et forts des privilèges des sauciers, moutardiers et distillateurs, les vinaigriers arpentent depuis longtemps déjà les rues de la capitale au cri de « vinaigres bons et biaus » lorsqu’ils reçoivent leurs premiers statuts au XIVe siècle, 400 ans avant qu’un certain Maille, inventif et avisé, ne scelle la gloire de ses devanciers.

 

Le livre de Ruth (chapitre II, verset 14) témoigne, pour les époques bibliques, de l’usage du vinaigre comme assaisonnement des substances alimentaires : « Quand l’heure du manger sera venue, venez ici et mangez votre pain, et trempez votre morceau dans du vinaigre » ; pour l’antiquité grecque et romaine, les mots oxybaphon et acetabulum (vinaigrier) désignent...

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 18:31

Couverture21Extrait de l'article :

 

Selon le manuel de civilité très répandu publié en 1782 par J.-B. de Lasalle et intitulé Les règles de la bienséance et de la civilité chrétienne, la bienséance engage quelquefois de se servir d’une canne, mais ce ne peut être que la nécessité qui permette d’avoir un bâton en main. Il est messéant de porter une baguette...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 18:30

Couverture21Extrait de l'article :

 

Compagne ordinaire de Charlemagne, la canne est, en 1022, une arme entre les mains de la reine Constance d’Arles, avant que, renforcée d’une épée, on ne la trouve également entre les mains de malandrins. Mais c’est au XVIIe siècle qu’embellie, elle se multiplie à l’infini...

 

La première canne fut certainement une simple branche d’arbre. Diogène n’en possédait pas d’autre, et son bâton est resté presque aussi célèbre que son tonneau. Dès que la canne fut devenue, moins un objet d’utilité qu’un accessoire du costume, le choix du bois cessa d’être indifférent et l’on y ajouta des ornements de tout genre. Un des biographes de Charlemagne nous apprend que cet auguste souverain portait ordinairement une canne...

.

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 18:29

Couverture21Extrait de l'article :

 

En 1769, l’Académie des sciences concluait de l’observation de trois pierres présentées comme étant tombées du ciel à Lucé, Aire et Coutances, qu’il ne pouvait en être ainsi, la foudre les ayant certainement déterrées...

 

La difficulté insurmontable d’expliquer jadis le phénomène de la chute de pierres, le fit regarder comme faux par la plupart des savants qui trouvaient alors dans leur incrédulité l’excuse de leur ignorance. Bientôt les gens du monde et le peuple lui-même rangèrent au nombre des fables un des phénomènes les plus certains, dont la vérité était attestée par une multitude de témoignages...

 

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Histoire de France. Le Blog La France pittoresque
  • : Histoire de France, magazine et brèves insolites. Retrouvez ici : 1° Des brèves insolites et pittoresques pour mieux connaître la petite histoire de nos ancêtres et la vie quotidienne d'autrefois. Le passé truculent ! 2° Notre revue périodique 36 pages couleur consacrée à la petite Histoire de France (vente sur abonnement et numéro) : articles de fond et anecdotes-clés liées aux thèmes traités.
  • Contact

Recherche

Facebook

La France Pittoresque...