Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 00:57

Couverture26Extrait de l'article :

 

Il est assez généralement admis en France que l’établissement de la loterie en France ne remonterait pas au delà de 1539, lorsque François Ier en donna l’autorisation sous l’impulsion de l’immigré italien Tonti. Or un « octroy donné du duc Phelippe, en l’an 1445 [en réalité 1446 puisque l’année commençait alors à Pâques, et que ce titre est daté du 21 janvier], pour faire par la ville [de Lille] ung lotissement...

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Repost 0
Published by Le Blog pittoresque - dans Magazine 26
commenter cet article
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 00:57

Couverture26Extrait de l'article :

 

C’est une fable orientale qui est à l’origine de celle de La Fontaine, Perrette et le pot au lait. La conquête de l’Espagne par les Maures répandit la littérature arabe dans l’Europe occidentale, et parmi les nombreux ouvrages traduits de l’arabe, on trouve au milieu du XIIIe siècle une traduction espagnole de nos fables...

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Repost 0
Published by Le Blog pittoresque - dans Magazine 26
commenter cet article
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 00:56

Couverture26Extrait de l'article :

 

« Il y a des bizarreries qu’il faut souffrir bon gré mal gré tant qu’elles durent », écrivait Bonaventure d’Argonne dit Vigneul-Marville, vers la fin du XVIIe siècle. Il nous apprend que « dans le dernier siècle, où l’on avait le goût délicat, on ne croyait pas pouvoir vivre sans dragées. Il n’était fils de bonne mère qui n’eût son dragier ou drageoir...

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Repost 0
Published by Le Blog pittoresque - dans Magazine 26
commenter cet article
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 00:35

Couverture26Extrait de l'article :

 

Le décret du 15 pluviôse an XIII (4 février 1805) établit un régime de numérotage des maisons n’ayant guère changé depuis : le numérotage sera établi par une même suite de numéros pour la même rue, lors même qu’elle dépendrait de plusieurs arrondissements communaux, et par un seul numéro qui sera placé sur la porte principale de l’habitation, ce numéro pouvant...

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Repost 0
Published by Le Blog pittoresque - dans Magazine 26
commenter cet article
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 00:35

Couverture26Extrait de l'article :

 

A l’époque de la Révolution, où l’administration de la police était exercée par les sections, chacune des quarante-huit administrations partielles et incohérentes entre elles voulut connaître le nombre et la situation précise des maisons et édifices qui composaient son arrondissement. Sans même prendre la précaution d’effacer les anciens numéros, elles firent ainsi placer...

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Repost 0
Published by Le Blog pittoresque - dans Magazine 26
commenter cet article
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 00:34

Couverture26Extrait de l'article :

 

Empruntant leur nom qui à un édifice remarquable, qui à l’activité y étant exercée, qui à une particularité quelconque, les rues de Paris reçoivent leurs premières plaques en 1728 au prix de quelques plaintes, tandis que le numérotage des maisons, pourtant expérimenté au XVe siècle sur le pont Notre-Dame, s’imposera avec difficulté à partir de 1726.

 

Les premiers noms des rues de la capitale étaient Le chemin vert, Le chemin aux vaches, Le chemin des meuniers, Le chemin qui va à Montmartre, La rue qui va à Seine, La rue aux bœufs, etc. Puis, comme il y avait beaucoup de chemins verts et de rues où passaient des bœufs, on fut plus précis, et l’enseigne...

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Repost 0
Published by Le Blog pittoresque - dans Magazine 26
commenter cet article
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 00:33

Couverture26Extrait de l'article :

 

Exploré pour la première fois en 1904 cependant que les spécialistes avancent plusieurs conjectures quant à sa profondeur, le Soucy était le plus anciennement connu et le plus légendaire des abîmes de Côte-d’Or.

 

Ce gouffre inexploré et très profond, insondable, disaient certains, est creusé sur le flanc d’un petit vallon, à 500 mètres environ au sud-est du village de Francheville. C’est un puits vertical, dont l’ouverture, en forme de 8, mesure environ deux mètres sur quatre. A 30 mètres de profondeur, un redan rocheux empêche de voir au delà...

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Repost 0
Published by Le Blog pittoresque - dans Magazine 26
commenter cet article
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 00:30

Couverture26Extrait de l'article :

 

La bachelerie de Châtillon commençait le dernier vendredi du mois d’avril à midi. Les jeunes gens de la ville et ceux de la petite paroisse de Saint-Jouin qui en est comme le faubourg, composant deux troupes de bacheliers, vêtus élégamment, l’épée au côté...

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Repost 0
Published by Le Blog pittoresque - dans Magazine 26
commenter cet article
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 00:26

Couverture26Extrait de l'article :

 

Se déroulant dans plusieurs communes et notamment à Melle, la bachelerie était la fête des jeunes hommes à marier, le capitaine, élu, ayant la charge du pré Bachelier et devant offrir repas et bal pour la Pentecôte.

 

On ignore quand et par qui cette fête fut instituée, mais elle fut toujours exactement servie. On sait seulement par tradition que le fondateur, auquel on ne donnait d’autre nom que celui de Bachelier, avait de grands biens, qu’il en légua une partie au prieuré de Saint-Pierre de Melle, ordre de Saint-Benoît...

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Repost 0
Published by Le Blog pittoresque - dans Magazine 26
commenter cet article
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 00:25

Couverture26Extrait de l'article :

 

Dans le but de s’assurer le monopole de la vente de toutes les provisions de bouche soumises aux préparations culinaires, les cuisiniers-traiteurs-rôtisseurs avaient fait défendre aux cabaretiers, taverniers et hôteliers, de ne vendre ni distribuer des viandes ou des volailles aux habitants de la ville qui allaient boire dans leurs tavernes, mais leur laissèrent le seul droit de nourrir les hôtes étrangers...

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Repost 0
Published by Le Blog pittoresque - dans Magazine 26
commenter cet article

Présentation

  • : Histoire de France. Le Blog La France pittoresque
  • Histoire de France. Le Blog La France pittoresque
  • : Histoire de France, magazine et brèves insolites. Retrouvez ici : 1° Des brèves insolites et pittoresques pour mieux connaître la petite histoire de nos ancêtres et la vie quotidienne d'autrefois. Le passé truculent ! 2° Notre revue périodique 36 pages couleur consacrée à la petite Histoire de France (vente sur abonnement et numéro) : articles de fond et anecdotes-clés liées aux thèmes traités.
  • Contact

Recherche

Facebook

La France Pittoresque...