Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 18:52

Couverture28Extrait de l'article :

 

On crut longtemps que l’horloge de Courtrai, que Philippe le Hardi fit transporter à Dijon en 1382, sonnait anciennement les quarts, parce que des ouvrages illustrés la représentaient telle qu’elle fut par la suite et sans explication ; mais l’horloge d’origine n’avait qu’un seul automate frappant le nombre des heures sur un timbre unique...

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 18:51

Couverture28Extrait de l'article :

 

S'ébruitant et parvenant jusqu’à Louis XIV qui exigera sa part, la nouvelle de la découverte en janvier 1698 dans un champ de Lescar d’un immense trésor, conduit son inventeur en prison et aiguise nombre d’appétits...

 

Chargé par son maître Saint-Pée, un fermier du lieu, de lui ramasser les cailloux dont il avait besoin pour une construction, Bernard de Cosledan, âgé de 15 ou 16 ans, se rendit à trois ou quatre mille pas de Lescar, dans une lande où il savait pouvoir les y trouver, et y découvrit un trésor. Mais il ne profita pas seul de sa trouvaille, car avant qu’il eût le temps de ramasser pierres et pièces d’or...

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 18:50

Couverture28Extrait de l'article :

 

Dans la description du royaume d’Angleterre, d’Ecosse et d’Irlande, Huker attribue l’institution de l’Ordre au rétablissement de Pierre le Cruel sur le trône de Castille par les troupes auxiliaires d’Angleterre commandées par le Prince de Galles ; mais il s’est trompé, puisque cela n’arriva qu’en 1366. D’autres auteurs ont fait remonter l’origine de cet Ordre jusqu’au temps de Richard Ier, prétendant qu’Edouard III...

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 18:49

Couverture28Extrait de l'article :

 

Mixtes et destinées au Moyen Age à lier les hauts-de-chausses aux bas et à être arborées, les jarretières ne sont alors pas encore une pièce secrète du costume, le moraliste de La Marche recommandant simplement aux femmes de la fin du XVe siècle de ne point y laisser toucher, sauf par leur mari.

 

En Italie, en Grèce, les femmes galantes se piquaient d’avoir les jarretières les plus riches comme les plus élégantes. C’était même un ornement pour les filles les plus sages ; parce que, comme leurs jambes étaient découvertes dans les danses publiques, les jarretières servaient à les faire paraître et à en relever la beauté...

 

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 18:48

Couverture28Extrait de l'article :

 

Les chroniques et les fabliaux du temps sont remplis des témoignages du libertinage effréné qu’on voyait à la cour de Philippe le Bel. Un poète du XIVe siècle a laissé sur les habitudes des dames de son temps certains détails, peu propres à faire présumer qu’elles fussent chastes et réservées : on doit conclure des conseils qu’il leur donne...

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 18:48

Couverture28Extrait de l'article :

 

Une étrange malédiction naquit lorsque vers 1818 un chêne énorme fut frappé de la foudre dans un bois tenant au village de Bruay-sur-l’Escaut. Peu de jours après cet événement, trois paysans qui sortaient d’une mine à charbon, passent près de cet arbre, en examinent le tronc et les branches fracassées et croient apercevoir...

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 18:47

Couverture28Extrait de l'article :

 

En 1559 parut l’Heptaméron de la reine de Navarre (Marguerite de Valois), contes inspirés de Boccace. Le 67e conte, ou pour mieux dire la 67e Nouvelle, est intitulée Extrême amour et austérité de femme en terre estrange, et commence ainsi : « Roberval [Jean-François de La Roque qui obtint, en vue d’une expédition colonisatrice du Canada, l’élargissement de prisonniers appartenant notamment au Périgord]...

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 18:44

Couverture28Extrait de l'article :

 

Le Journal de Julien Bodreau nous apprend que le 2 avril 1662 fut exécuté un nommé Brindeau, habitant Le Mans, tailleur d’habits, condamné « à faire l’amende honorable, nud en chemise, une torche ardente en main, au devant de la grande porte de l’église collégiale du Grand Saint-Pierre, et de là estre conduict aux Halles où il auroit la langue coupée...

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 18:44

Couverture28Extrait de l'article :

 

Dans une ordonnance en date du 3 décembre 1487 contre le blasphème, portant des peines contre les non-révélateurs, Charles VIII observe qu’en dépit des édits et lettres patentes, plusieurs sujets « pleins de l’iniquité et de malin esprit non ayans mémoire de leur salut, ni Dieu devant les yeux, le renient, malgréent, blasphèment...

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 18:42

Couverture28Extrait de l'article :

 

Comptant parmi les crimes au premier chef reconnus sous l’Ancien Régime, le blasphème, injure adressée à Dieu, aux images sacrées ou aux personnes et objets du culte, est dans un premier temps passible d’une simple amende, avant que le pieux roi saint Louis et ses successeurs y joignent une peine corporelle et de mutilation pouvant aller jusqu’à la mort.

 

Quoique le blasphème fût un crime essentiellement religieux, il n’était pas du ressort de la justice ecclésiastique. Non qu’on le considérât comme de minime importance, la sévérité déployée à son égard prouvant le contraire ; mais simplement parce qu’il ne nécessitait pas, comme l’hérésie...

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Histoire de France. Le Blog La France pittoresque
  • : Histoire de France, magazine et brèves insolites. Retrouvez ici : 1° Des brèves insolites et pittoresques pour mieux connaître la petite histoire de nos ancêtres et la vie quotidienne d'autrefois. Le passé truculent ! 2° Notre revue périodique 36 pages couleur consacrée à la petite Histoire de France (vente sur abonnement et numéro) : articles de fond et anecdotes-clés liées aux thèmes traités.
  • Contact

Recherche

Facebook

La France Pittoresque...