Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 16:05

Couverture31Extrait de l'article :

 

Les restrictions imposées la déclaration royale de 1731 ne tardèrent pas à se faire sentir : les riverains n’ayant plus la faculté de couper et faire brûler librement le varech pour en fabriquer des soudes, ils se trouvèrent privés d’un moyen unique d’assurer leur subsistance, et la disette des soudes devint telle, que les grosses verreries normandes manquèrent d’une matière première étroitement nécessaire à la fabrication des verres à vitres...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 16:04

Couverture31Extrait de l'article :

 

Avec l’ordonnance d’août 1681, la coupe du varech ou goémon, incontournable herbe marine utilisée comme engrais par les provinces maritimes ou brûlée par celles-ci pour produire la soude, est désormais sévèrement encadrée, cependant que le privilège exclusif de sa récolte accordé aux riverains des côtes est remis en cause lors de la Révolution.

 

L’herbe marine connue dans diverses parties du littoral, sous le nom de varech ou vraicq en Normandie, sart sur les côtes du pays d’Aunis, ou goémon sur celles de Bretagne, est d’une telle importance comme engrais, que, dans l’intérêt de l’agriculture, l’administration s’est, de tout temps, occupée d’en régler la coupe...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 16:03

Couverture31Extrait de l'article :

 

Père putatif du système giratoire de circulation au sein des carrefours qu’il mit dans un premier temps en œuvre à New York en 1905, l’Américain William-Phelps Eno argumente quelques années plus tard en faveur de ce procédé pour éviter l’engorgement des voies parisiennes.

 

Dès 1907, il fut expérimenté dans la capitale grâce à l’urbaniste Eugène Hénard qui, dans Les voitures et les passants, carrefours libres et carrefours à giration publié en mai 1906...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 16:02

Couverture31Extrait de l'article :

 

Durant l’époque féodale, le sol se trouvait divisé en une multitude de fiefs ou domaines nobles d’une étendue fort variable, et dont certaines portions détachées étaient tenues sous le nom d’arrière-fiefs par des seigneurs placés sous la mouvance, c’est-à-dire, sous la dépendance du seigneur principal...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 16:01

Couverture31Extrait de l'article :

 

A Vétheuil, la fête patronale annuelle s’appelait la « Notre-Dame de Septembre », commémorant la nativité de la Vierge, le 8 septembre, et reportée au dimanche qui suivait cette date, en fait au deuxième dimanche de septembre. Le Jeu de l’Oye fut une des principales attractions de cette fête. Lavacourt, hameau de Moisson, en face de Vétheuil, avec des prairies verdoyantes...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 16:01

Couverture31Extrait de l'article :

 

Les conseils de Mercier dans son Tableau de Paris d’éviter les latrines publiques n’étaient que trop suivis, car selon Franklin, « les voies étroites, les passages, les quais, les jardins publics offraient toujours un spectacle repoussant ». Dès le jour tombait une pluie d’abominables ordures qui commençait à inonder les passants, surtout, nous apprend l’Encyclopédie méthodique, « dans les quartiers des halles...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 16:00

Couverture31Extrait de l'article :

 

En 1670, une pétition adressée à Louis XIV par un aspirant concessionnaire sollicitant la permission d’introduire, sous certaines conditions, un peu d’hygiène dans la demeure royale, émet pour la première fois l’idée d’établir dans la ville de Paris des cabinets d’aisance à l’usage du public, et rappelle qu’ « en plusieurs endroits de la cour (...) on y sent mille puanteurs insupportables...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 15:59

Couverture31Extrait de l'article :

 

Connues des Romains qui en dotaient leurs édifices publics, les latrines ont également leur place au sein de nos abbayes, monastères et châteaux du Moyen Age, mais ces lieux où l’on se retirait pour satisfaire le besoin d’excréter sont pourtant négligés au XVIe siècle, expliquant notamment l’insalubrité des demeures royales et des rues de la capitale.

 

Si les Grecs avaient dans leurs habitations des lieux destinés à recevoir les sécrétions, les appelant aphedron, ce qui correspond à notre expression française latrines (dérivé de lavatrina signifiant bain), il existait à Rome des latrines publiques ou sterquilinia, affermées à des titulaires appelés foricarii qui acquittaient au fisc le prix de leur bail et percevaient, en échange, un droit sur ceux qui pénétraient dans ces lieux dont les édifices publics...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 15:54

Couverture31Extrait de l'article :

 

Dans un mémoire publié en février 1755 dans le Journal économique, l’abbé Roger Schabol affirme qu’au début du XVIIe siècle « des gens de Montreuil, après avoir mangé des pêches de vigne de Corbeil, jetèrent les noyaux dans leurs jardins ; quelques-uns ayant levé le long du mur, produisirent des arbres. Il prit fantaisie aux propriétaires de soutenir leurs branches chargées de fruits, et de les attacher...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 15:53

Couverture31Extrait de l'article :

 

Connu des Chinois depuis les temps les plus reculés et importé de Perse en Europe, le pêcher est cultivé dans les jardins français depuis au moins le VIe siècle, la qualité des espèces étant privilégiée à la quantité jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, et la méthode de l’espalier contribuant à son succès.

 

Le savant agronome Duhamel du Monceau écrit en 1768 : « Si le pêcher n’est pas originaire de notre pays, il a bien adopté pour sa patrie une terre où la seule qualité d’étranger a toujours assuré un asile, mérité un accueil favorable, et procuré les meilleurs traitements ; et il y est si parfaitement naturalisé, qu’il ne conserve, d’exotique, que le nom Persica ». Le terme Pêcher est issu...

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Histoire de France. Le Blog La France pittoresque
  • : Histoire de France, magazine et brèves insolites. Retrouvez ici : 1° Des brèves insolites et pittoresques pour mieux connaître la petite histoire de nos ancêtres et la vie quotidienne d'autrefois. Le passé truculent ! 2° Notre revue périodique 36 pages couleur consacrée à la petite Histoire de France (vente sur abonnement et numéro) : articles de fond et anecdotes-clés liées aux thèmes traités.
  • Contact

Recherche

Facebook

La France Pittoresque...