Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 16:22

Couverture39Extrait de l'article :

 

La mémoire populaire retient des souterrains émaillant le Poitou, leur usage par les fées ou loups-garous, cependant qu’ils tinrent plus certainement de cellier secret ou de refuges aménagés parant toute attaque.

 

Sorcellerie et faux-monnayage étant jadis passibles de la peine de mort, il est logique que leurs adeptes aient dû parfois placer leurs ateliers secrets dans ces retraites ignorées où le vulgaire n’osait pénétrer et dont les bruits souterrains redoublaient l’horreur. Quant aux faux-saulniers, leur industrie...

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 16:22

Couverture39Extrait de l'article :

 

En dépit de l’assujettissement de la fabrication et distribution des remèdes secrets à l’obtention d’une autorisation dès 1728, la question demeurait difficile à régler, et nous voyons Louis XV remarquer dans une Déclaration de 1772 « les inconvénients trop multipliés qui résultent au grand détriment de nos sujets, de la témérité avec laquelle...

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 16:18

Couverture39Extrait de l'article :

 

Le 25 janvier 1759, une délibération de l’hôpital de Vichy motivée par les remarques d’Emmanuel Tardy, conseiller du roi, docteur en médecine, intendant des Eaux minérales de Vichy, médecin de l’hôpital observant « que souvent les pauvres...

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 16:17

Couverture39Extrait de l'article :

 

En usage dès le XVIIe siècle et destinés à dissimuler, sous une forme agréable, la saveur de drogues nauséabondes mais réputées efficaces, les biscuits purgatifs, à l’instar des remèdes secrets, sont dès 1728 la cible de règlements royaux et l’enjeu de procès au long cours remettant en cause la liberté de les fabriquer et de les distribuer sans l’ombre d’un contrôle.

 

L’art de guérir reconnaissait volontiers que l’aspect de cette friandise était des plus appétissants, le goût souvent délicat ; mais il constatait que l’action en était, ou presque nulle, ou trop violente. D’aucuns même prétendirent que ces incomparables biscuits avaient à se reprocher de graves méfaits et pouvaient, en certains cas, devenir de redoutables toxiques. Ces denrées...

 

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 16:04

Couverture39Extrait de l'article :

 

Il arriva parfois qu’une actrice de théâtre très chastement vêtue se trouvât, par suite d’un accident, montrer au public « ce qu’il ne faut point laisser voir ». Ce fut le cas pour la chute retentissante que fit Mlle d’Oligny, à ses débuts dans la Gouvernante. Au moment d’entrer en scène, « elle tomba de telle façon...

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 16:03

Couverture39Extrait de l'article :

 

Au Moyen Age, une tradition populaire prétendait que Godefroy de Bouillon, premier roi de Jérusalem à l’issue de la Première Croisade, avait pour bisaïeule une fée, laquelle était devenue femme du roi Lothaire, et avait enfanté de sa première grossesse six garçons et une fille. Ces enfants, ajoute la légende, étaient venus au monde chacun avec un collier...

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 16:01

Couverture39Extrait de l'article :

 

Célèbre critique dramatique au journal Le Temps, Sarcey, évoquant la vélocipédie, demanda à la police dans la France de mai 1869, de supprimer « cette excentricité dont il ne voyait nullement l’avenir », et le mois suivant, Pascaud, de la maison Turner et Cie, s’étant, au coin de la rue Saint-Antoine à Paris, accroché avec un fiacre, fut cité au tribunal de police qui décida...

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 16:00

Couverture39Extrait de l'article :

 

Parus à la fin du XVIIe siècle, les Mémoires pour servir à l’Histoire naturelle de Claude Perrault, au sein desquels il fournit la description anatomique de deux chameaux – en réalité des dromadaires –, firent l’objet de rééditions enrichies...

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 15:59

Couverture39Extrait de l'article :

 

Avant le milieu du XIXe siècle, aucun naturaliste n’explique autrement qu’en supposant l’existence de cellules aquifères ou d’un réservoir, la résistance du chameau aux rigueurs du désert, la légende affirmant que les voyageurs en quête d’eau n’hésitent pas à l’éventrer pour s’y abreuver.

 

Les récits plus ou moins exagérés des voyageurs en Orient avaient appris, d’assez bonne heure, que les chameaux pouvaient supporter la soif pendant un temps fort long, même en se nourrissant de substances fort peu succulentes et de plus assez sèches. Tavernier cite, en effet, dans le récit de son voyage d’Alep à Ispahan (vers 1640), à travers...

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 15:58

Couverture39Extrait de l'article :

 

Le procès intenté à un chanoine de Troyes, François Bourgeois, par la garde-malade Etiennette Boyeau qui avait administré 2190 clystères à ce dernier en deux ans et réclamait à son client la somme...

 

 

Bouton_Commander.gifBouton_Abonner.gifBouton_Sommaire.gif

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Histoire de France. Le Blog La France pittoresque
  • : Histoire de France, magazine et brèves insolites. Retrouvez ici : 1° Des brèves insolites et pittoresques pour mieux connaître la petite histoire de nos ancêtres et la vie quotidienne d'autrefois. Le passé truculent ! 2° Notre revue périodique 36 pages couleur consacrée à la petite Histoire de France (vente sur abonnement et numéro) : articles de fond et anecdotes-clés liées aux thèmes traités.
  • Contact

Recherche

Facebook

La France Pittoresque...